Un cycliste renonce à sa nationalité russe et défend les couleurs françaises

L’équipe Ineos Angleterre a annoncé aujourd’hui que le Russe Pavel Sivakov, l’un des coureurs russes du Championnat du Monde Elite (Class One) en cyclisme, conservera les couleurs françaises. « Je voulais être français pendant un moment et postuler à l’UCI, mais compte tenu de ce qui se passe en Ukraine en ce moment, je voulais accélérer les choses », a déclaré Sivakov.

L’équipe Ineos a déclaré que l’UCI avait accepté de changer la nationalité de Sivakov mercredi. Sivakov, 24 ans, a pris position la semaine dernière contre l’invasion russe de l’Ukraine, tout comme Alexander Vlasov (Bora), un autre cycliste russe dans l’élite mondiale.

« Je suis né en Italie et j’ai déménagé en France quand j’avais un an. La France est l’endroit où j’ai grandi et étudié, et où je suis tombé amoureux du cyclisme, ce qui m’a fait faire de la compétition. C’est comme moi. » Je suis à la maison. Je tiens à remercier la Fédération internationale et l’équipe Ineos pour leur soutien dans ce processus. »

« Ce serait un rêve de participer aux JO de Paris 2024 sous les couleurs françaises », a déclaré Sivakov, qui a remporté le Tour de Pologne 2019 et figurait dans le top dix d’un des Grands Prix (9e Giro italien 2019). « Comme je l’ai déjà dit, je suis totalement contre cette guerre et mes pensées vont au peuple ukrainien. Comme la plupart des gens dans le monde aujourd’hui, je souhaite la paix et la fin des souffrances en Ukraine », a-t-il conclu.

partager

Impression




Éloise Leandres

"Explorateur hardcore. Fanatique de la musique hipster. Érudit du café maléfique. Fervent défenseur de la télévision."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.