Un ancien sarcophage découvert sous la cathédrale Notre-Dame de Paris

PARIS: Les archéologues ont mis au jour un ancien sarcophage en étain sous la cathédrale Notre-Dame ainsi que des morceaux de rideaux, offrant de nouvelles perspectives sur l’histoire du bâtiment en cours de reconstruction après un incendie dévastateur en 2019.

Notre-Dame, datant du XIIe siècle, a commandé des travaux de fouilles à l’intérieur de la cathédrale par précaution avant l’installation des échafaudages nécessaires à la restauration du faîtage en bois de 100 mètres de haut.

« Le sol de la croisée du transept a révélé des vestiges d’une extraordinaire qualité scientifique », a déclaré la ministre française de la Culture Roselyne Bachelot, ajoutant que les travaux de fouille avaient été prolongés jusqu’au 25 mars.

Les sites de fouilles se trouvent sous des couches rocheuses qui remontent au 18e siècle, mais certains des niveaux inférieurs datent du 14e siècle, et certains même du début du 13e siècle, a indiqué le ministère de la Culture.

Christophe Besnier de l’Institut national d’archéologie de France a déclaré: « Nous pouvons envoyer une petite caméra à l’intérieur qui montre des restes de tissu, des matières organiques telles que des cheveux et des restes de plantes. »

« Le fait que cette plante soit toujours là indique que son contenu a été très bien conservé. »

Les archéologues disent que le sarcophage en plomb peut avoir appartenu à un haut fonctionnaire et disent qu’il pourrait remonter au 14ème siècle, ce qui – s’il est confirmé – en ferait une découverte spectaculaire.

Les fouilles ont également révélé un trou juste en dessous du sol de la cathédrale, peut-être réalisé vers 1230, lors de la construction de Notre-Dame, l’un des plus anciens exemples de gothique français.

L’incendie de Notre-Dame a choqué la France, avec des larmes chez les Parisiens et les touristes regardant avec incrédulité l’incendie qui a provoqué l’effondrement de la flèche de la cathédrale.

Lancelot Bonnay

"Érudit primé au bacon. Organisateur. Fanatique dévoué des médias sociaux. Passionné de café hardcore."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.