Texte du discours du président El-Sisi lors du sommet « One Ocean » en France

15:27

vendredi 11 février 2022

Livres – Mahmoud Mostafa :

Vendredi, le président Abdel Fattah El-Sisi a participé au sommet « One Ocean », qui s’est tenu dans la ville française de Brest.

Lors de son discours au sommet, le président Abdel-Fattah El-Sisi a annoncé que l’Égypte se joindrait à la déclaration qui sera publiée par le sommet « Un océan » dans la ville française de Brest, sous le titre « Protéger la mer en temps d’action » , et l’initiative de la Global Ocean Alliance et de la High Ambitious Alliance for Nature and Humans.

Le texte du discours du président Sissi est le suivant :
Son Excellence le Président Emmanuel Macron
Président de la République française,
Cher Chef d’Etat et de Gouvernement,
Je tiens à remercier Son Excellence le Président Emmanuel Macron pour son invitation à ce sommet en ce moment important dans le domaine de l’action climatique internationale et des efforts de protection de la nature, reflet de l’importance de cette question et des efforts inlassables que nous déployons. pays dans ce cas.

Femme et homme,

Les mers et les océans représentent environ 70 % de la surface de notre planète, relient nos peuples et nos cultures et contribuent au mouvement du commerce international et de la navigation, tout en étant des sources importantes de nourriture et de ressources naturelles et des catalyseurs d’activité économique et de prospérité. de sociétés et de nations entières. Nous en sommes bien conscients en Egypte ; Notre emplacement à Bahreïn rouge et en Méditerranée a contribué à l’émergence de notre civilisation élargie et à notre développement du développement depuis l’aube de l’histoire, en plus de la propriété de l’Égypte sur le canal de Suez, qui a contribué et contribue toujours au commerce international comme l’un des les routes maritimes les plus importantes du monde.

L’Égypte s’est intéressée dès son plus jeune âge à la mise en place d’un cadre juridique qui réglemente les activités économiques liées aux mers et aux océans afin d’assurer la durabilité et la préservation des ressources marines, et d’empêcher la mer d’être polluée de toutes sortes et de criminaliser les auteurs. . Au niveau international, alors qu’il était président de la Conférence des Parties à la Convention des Nations Unies sur la diversité biologique, l’Égypte s’est efforcée de lancer une voie négociée pour atteindre de nouveaux objectifs de protection de la nature, notamment la protection des mers et océans. Protéger la biodiversité dans les zones marines hors juridiction nationale.

Femme et homme,
Le changement climatique reste le défi le plus difficile auquel nous sommes confrontés, avec ses effets négatifs qui s’étendent à de nombreux aspects de la vie, et les mers et les océans ne sont pas isolés de ces effets. Peut-être qu’un rapport publié en 2019 par le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat met en lumière les implications du changement climatique sur les mers et les océans. Les océans ont absorbé plus de 90% de la chaleur causée par le réchauffement climatique à un rythme accéléré depuis les années 1970, ce qui a contribué à une acidité élevée, à de faibles niveaux d’oxygène et à des dommages à la vie marine, en plus de la menace constante posée par l’océan. montée des niveaux et des océans jusqu’aux zones côtières. Dans de nombreux pays du monde.

Néanmoins, les efforts internationaux pour faire face aux impacts négatifs du changement climatique sur les mers et les océans n’ont pas encore atteint le niveau souhaité, et donc l’Égypte, en sa qualité de présidente de la Conférence des Parties à la prochaine Convention-cadre des Nations Unies. sur le changement climatique, appelle à intensifier les efforts internationaux visant à protéger nos océans. Nos océans en sont l’un des impacts et à sauvegarder leur durabilité et la diversité de la vie marine qu’ils contiennent. Nous veillerons à ce que la prochaine session de la conférence témoigne d’un dialogue constructif sur cette question fondé sur les meilleures pratiques et les données scientifiques disponibles, et que la session produise des résultats et des initiatives ambitieux qui contribuent à renforcer les efforts de notre pays pour réduire les conséquences du changement climatique sur nos mers et océans. , et dans la mobilisation des financements que les pays en développement, et l’Afrique en particulier, doivent entreprendre.

Soulignant notre contribution aux efforts internationaux de protection des mers et des océans, j’ai le plaisir d’annoncer que l’Égypte s’est jointe à la déclaration qui sera publiée lors de notre sommet sous le titre « Protéger les océans : il est temps d’agir », ainsi qu’au « Global Ocean Initiatives Alliance » et « Global Ocean Alliance ». Alliance Haute Ambitieuse pour la Nature et l’Homme. » Et nous sommes impatients de travailler dans leur cadre avec toutes les parties pour nous assurer qu’ils obtiennent les résultats souhaités.

Femme et homme,
Je suis convaincu que notre sommet d’aujourd’hui produira des résultats positifs qui reflètent l’engagement de nos pays à atteindre les objectifs de l’Accord de Paris sur le climat et à protéger nos mers et nos océans. À cet égard, je me réjouis de vous accueillir à Charm el-Cheikh lors du prochain Sommet sur le changement climatique, afin que nous puissions poursuivre notre conversation ensemble pour protéger la vie sur notre planète, pour nous et pour les générations futures, et merci.

Lancelot Bonnay

"Érudit primé au bacon. Organisateur. Fanatique dévoué des médias sociaux. Passionné de café hardcore."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.