Strandja Memorial Boxing: Nandini termine bronze après sa défaite en demi-finale

La boxeuse indienne Nandini (+ 81 kg) a terminé avec une médaille de bronze au 73e Tournoi Strandja Memorial à Sofia, en Bulgarie, après avoir été battue en demi-finale par l’ancienne championne du monde Lazzat Kungeibayeva du Kazakhstan.

Nandini a perdu 0-5 dans le match qui s’est déroulé tard vendredi soir.

L’ancien champion du monde de la jeunesse Nikhat Zareen (52 kg) et Nitu (48 kg) sont les seuls Indiens restant dans la mêlée après être passés à leurs finales de catégorie de poids respectives.

Alors que Zareen a battu Buse Naz Cakiroglu, médaillée d’argent aux Jeux olympiques et aux Championnats du monde de Tokyo, Nitu a frappé sa rivale ukrainienne Hanna Okhota, qui a jeté l’éponge à la fin du deuxième tour lors des combats qui se sont déroulés hier soir.

Les deux disputeront leurs derniers combats dimanche.

Nitu affrontera l’Italienne Erika Prisciandaro, ancienne médaillée de bronze aux Championnats du monde juniors.

Zareen affrontera l’Ukrainienne Tetiana Kob, trois fois médaillée d’or aux Championnats d’Europe, dont une médaille d’or en 2009. Zareen avait remporté une médaille d’or au Strandja Memorial 2019.

L’Inde a remporté deux médailles lors de la dernière édition, Deepak Kumar et Naveen Boora remportant respectivement l’argent et le bronze.

La performance de l’équipe masculine cette fois-ci a été décevante, aucune des sept mêlées ne se qualifiant pour les rondes pour les médailles.

Au total, le tournoi a réuni plus de 450 boxeurs de 36 pays, dont des centrales électriques traditionnelles comme le Kazakhstan, l’Italie, la Russie, la France et l’Ukraine, où la Russie a lancé jeudi une opération militaire malgré l’appel mondial à la modération.

Fernand Lefèvre

"Résolveur de problèmes typique. Sujet à des crises d'apathie. Mélomane primé. Nerd de l'alcool. Aficionado de zombies."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.