Souffleurs sur Mariners : trucs Luis Castillo, bagarre Ty France, rotation

Alors que les Mariners accèdent aux séries éliminatoires, les intrigues autour de l’équipe ne manquent pas à surveiller. Et un homme qui a les yeux rivés sur tout ce qui concerne les Mariners est l’ancien stagiaire de M Mike Blowers, qui appelle les jeux d’équipe pour ROOT Sports.

La nouvelle arme des marins pour le chaos tardif : un banc plus profond

Les souffleurs ont rejoint Wyman et Bob de Seattle Sports 710 AM mardi après-midi et ont eu beaucoup de discussions dans son chat de 20 minutes, y compris quelques remarques sur trois joueurs notables qui ont lutté ces derniers temps.

La qualité d’as de Luis Castillo

Pour la première fois de son court mandat de marin, Luis Castillo il a affronté une équipe qui n’était pas les Yankees de New York lorsqu’il a frappé le caoutchouc à Anaheim contre les Angels lundi.

Le droitier du All-Star 2022 a obtenu une autre très bonne performance, réalisant six manches de balle à deux points alors qu’il en tirait neuf, et Blowers ne pense même pas que le nouvel as de Seattle était dans son jeu. TO.

«Je pense plus que toute autre chose, ses trucs sont super. Mais il a vraiment eu du mal à passer cette deuxième manche. Je pense qu’il a lancé 26 ou 27 lancers. Il ne semblait pas très vif « , a-t-il dit. » Mais il a trouvé un moyen de le garder sur la bonne voie, mec. Il n’allait tout simplement pas abandonner. « 

L’utilisation par Castillo de la balle rapide à deux points s’est démarquée pour Blowers, qui a déclaré que Castillo avait prouvé qu’il s’appuyait vraiment sur le terrain, qui a une vitesse supérieure à celle des années 90 et « déplace une tonne ».

Castillo a également attiré l’attention d’un autre diffuseur, a déclaré Blowers.

« Je pense que c’était la quatrième manche, (l’ancien lanceur de la MLB) Mark Gubicza, qui travaille pour les Angels, était en face de moi et s’est penché par la fenêtre et me parlait et il a dit : « Mec, les affaires de ce garçon sont ça va être super pour vous les gars. Et j’ai dit que j’étais d’accord « , a déclaré Blowers. « C’est tout ce que vous voulez, même un jour où ce n’est peut-être pas aussi net que vous aimeriez le voir. »

Vous vous inquiétez pour Gilbert et Gonzales ?

Logan Gilbert était génial pour les Mariners au début de 2022, mais a pris ses morceaux ces derniers temps, enregistrant une ERA de 6,59 en cinq départs depuis la pause All-Star et une ERA de 9,38 en trois départs en août.

Le jeune droitier est en territoire inconnu car il a lancé plus de manches cette saison qu’il n’en a fait au cours de toute autre année de balle professionnelle ou universitaire.

Blowers pense que Gilbert affrontant les Yankees et les Astros de Houston deux fois chacun à la mi-temps fait partie de ses mauvais chiffres en deuxième mi-temps, et il ne sait pas si son record de carrière en manches fait partie de l’équation.

« Il n’a jamais fait ça auparavant. Il n’a jamais autant jeté. Il n’a jamais joué aussi longtemps dans une saison de ligue majeure, et je pense que vous essayez de comprendre toutes ces choses « , a déclaré Blowers.  » Ses trucs sont toujours là. Il lance toujours 97 mph. « 

Ce calendrier difficile est ce qui se démarque vraiment pour Blowers.

« Plus que tout, je pense que leur emploi du temps ces dernières semaines a été vraiment difficile, surtout quand vous regardez Logan », a-t-il déclaré. « … Cela rend les choses vraiment difficiles. Donc pour lui, je pense qu’il ira bien. Parfois, vous devez travailler à votre façon et vous pousser au-delà de la bosse de la saison, et il essaie de comprendre cela en ce moment.

Gilbert n’est pas le seul apéritif des Mariners suivi de près Marco Gonzales a une MPM de 6,69 lors de ses six derniers départs et est resté dans la rotation de cinq hommes de Seattle au lieu de Chris Flexen, qui est passé à l’enclos des releveurs malgré de meilleurs chiffres globaux que le gaucher vétéran.

Blowers n’est pas trop inquiet pour l’avenir de Gonzales.

« Je pense que Marco va bien. Je pense que Marco est un gars qui s’assurera que les garçons mettent le ballon dans le jeu, et si les défenseurs se frayent un chemin dans le champ extérieur, il aura une journée difficile « , a-t-il déclaré.

Les bagarres de Ty France

Ti France a fait sa première équipe d’étoiles cette année, mais le joueur de premier but des Star Mariners a connu des difficultés ces derniers temps, atteignant 0,140 en août après avoir raté ses premiers matchs du mois en raison d’une blessure au poignet. Il a également atteint une moyenne de 0,202 en 20 matchs depuis la pause des étoiles.

Alors, la France joue-t-elle toujours malgré la blessure ou est-ce autre chose ?

« Il ne s’est pas plaint. Il dit qu’il va bien, donc je vais devoir lui faire confiance là-dessus « , a déclaré Blowers.

Mais Blowers pense que les difficultés de la France sont probablement dues au fait qu’il a fait quelque chose d’anormal concernant son jeu habituel.

« La seule chose que j’ai vue la semaine dernière avec Ty, c’est qu’il semble poursuivre un peu plus le pot », a déclaré Blowers. « Il est généralement très discipliné. C’est un frappeur agressif, mais il est discipliné dans la zone de frappe et il chasse un peu (en ce moment). Je me demande donc s’il ne se contente pas de ramasser le baseball, ce qui arrive (même) aux meilleurs frappeurs. Vous traverserez une période de deux semaines où les choses ne sont pas synchronisées. Et je l’espère parce qu’on l’a vu l’année dernière quand il a essayé de jouer avec une blessure et ça ne s’est pas très bien passé. »

La bonne nouvelle est que la France a eu un succès très similaire à la France dans la victoire des Mariners Mardi soir sur les Angels, menant un lancer de l’autre côté à la fin d’un long service pour un simple de deux points qui faisait partie d’une sixième manche de trois points qui a donné à Seattle l’avantage pour toujours.

Vous pouvez écouter l’intégralité de la conversation avec Blowers dans le podcast sur ce lien ou dans le lecteur ci-dessous.

Parce qu’un retour de Mitch Haniger chez les Mariners en 23 a plus de sens pour les deux camps

Fernand Lefèvre

"Résolveur de problèmes typique. Sujet à des crises d'apathie. Mélomane primé. Nerd de l'alcool. Aficionado de zombies."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.