Sony rachète Bungee, créateur de Halo

La société américaine a déclaré dans un tweet que « Bungee » rejoindrait la famille Sony PlayStation, à un moment où le groupe géant japonais s’emploie à renforcer le réseau de producteurs de jeux populaires comme « Spiderman » dans une course avec des concurrents à gros sous.

« Cet (accord élastique) est une étape importante dans notre stratégie visant à étendre la portée de PlayStation à un public plus large », a déclaré Jim Ryan, responsable de l’unité PlayStation de Sony Corp.

Benji sera une unité indépendante de Sony Interactive Entertainment, gérée par son conseil d’administration, dirigé par le PDG Pete Parsons.

Microsoft, dont les ventes de consoles Xbox sont loin derrière la PlayStation de Sony, a donné 69 milliards de dollars au fabricant de Call of Duty Activision Blizzard début janvier, selon Reuters.

« Bien qu’il s’agisse de l’une des plus importantes acquisitions jamais réalisées par Sony, le montant payé par Microsoft montre la rude concurrence dans le secteur », a déclaré Pierce Harding Rolls, analyste de jeux chez Ampere Analytics.

Benji, basé à Washington, qui appartenait à Microsoft avant de devenir privé en 2007, a travaillé sur la série de jeux vidéo Halo sous le géant du logiciel, et a travaillé sur des jeux tels que « Marathon » et « Meth ».

Benji envisage actuellement de recruter plus de talents pour Destiny 2, un jeu vidéo précédemment publié par Activision Blizzard.

Le secteur du jeu vidéo est témoin d’une série d’accords de fusion pour tirer parti de la demande accrue causée par la pandémie, avec de nouveaux accords réduisant la ligne entre les sociétés de jeux informatiques et les fabricants de jeux mobiles alors que ces sociétés recherchent de nouveaux revenus.

Le secteur est sur la bonne voie pour établir un nouveau record de 150 milliards de dollars en transactions, financements et introductions en bourse cette année, selon la banque d’investissement Drake Star Partners.

Éloise Leandres

"Explorateur hardcore. Fanatique de la musique hipster. Érudit du café maléfique. Fervent défenseur de la télévision."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.