Six Nations U-20 | Thriller écossais tandis que le Pays de Galles et la France maintiennent leur séquence de victoires à la fin du festival féminin des moins de 18 ans

Les trois matchs durent tous 70 minutes, prolongés des six qui se sont déroulés samedi.

Irlande 10-17 Pays de Galles

Le Pays de Galles a commencé la dernière journée du festival en poursuivant sa campagne parfaite avec une victoire durement gagnée 17-10 contre l’Irlande pour en faire trois sur trois.

Ils n’ont eu besoin que d’une minute pour attaquer, puis ont marqué deux essais en deux minutes pour lancer la seconde mi-temps pour la victoire.

Bel essai d’ouverture, complété par Nel Metcalfe après quelques brillants préparatifs. De l’alignement près de la mi-distance sur la droite, le ballon a été rapidement détourné vers le flanc gauche de Metcalfe qui avait suffisamment d’espace pour passer la défense de fermeture et passer dans le coin.

L’Irlande a répondu et a égalisé le score à 5-5 lorsque la demi-minuterie Kate Flannery est sortie de plusieurs plaqués avant de s’effondrer à la 18e minute.

C’était comme ça jusqu’à la mi-temps, mais après la pause, le Pays de Galles a pris le contrôle. Molly Wakely a d’abord lancé un maul roulant, puis presque dès le redémarrage, le Pays de Galles a ouvert l’espace sur la droite, Grace Bellamy se glissant avant de nourrir Lowri Elias pour aller derrière le poteau.

Avec la conversion, le Pays de Galles menait 17-5, mais l’Irlande a riposté dix minutes plus tard avec une belle finition du soutien lâche Hannah Wilson.

C’était aussi proche que possible lorsque le Pays de Galles a clôturé la victoire.

Ecosse 24-22 Italie

Lors du deuxième match de la journée, les hôtes écossais affronteront une équipe italienne visant à marquer leurs premiers points au festival.

Et ce fut un début de rêve pour les hôtes du tournoi lorsque Sophie Langford a intercepté une passe perdue pour la tentative d’ouverture du match avec seulement 20 secondes au compteur.

Sky Phimister est ensuite tombé après avoir fait une belle percée sur le flanc gauche, avec un ajout pour le porter à 12-0.

Et il n’a pas fini de courir dans sa deuxième après avoir volé une passe lâche près de la ligne médiane pour donner le contrôle à l’Écosse.

L’Italie a rebondi avec trois essais, avec deux buts de Vittoria Zanette pour réduire l’écart à seulement deux points en première mi-temps.

Même si la seconde mi-temps n’a pas marqué aussi haut, elle a été pleine de tension avec Le Azzurre à portée d’attaque pendant de longues périodes sans que personne ne le montre.

Et avec le temps à venir, il semblait que l’Italie volerait la victoire lorsque Matilde Romersa l’a dépassé, après une pression continue sur la ligne de leurs adversaires.

Mais la conversion ratée qui a suivi s’est avérée cruciale, l’Écosse créant vague après vague d’attaques et reprenant la tête à seulement quatre minutes de la fin lorsque Nicole Flynn a plongé dans un coin pour sauver une victoire spectaculaire 24-22.

Angleterre 10-72 France

L’Angleterre était en action lors de la finale de la journée contre une équipe française qui les avait battus 29-7 quatre jours plus tôt.

Encore une fois, la France a semblé bien entraînée dès le début et a été la première à marquer après seulement huit minutes lorsque la demi de mêlée Maewenn Magnabal est entrée en jeu. Une seconde a rapidement suivi après que la mauvaise gestion de l’Angleterre ait donné à Lina Tuy une simple tentative de porter le score à 10-0.

Le troisième score de la mi-temps a été choisi du peloton avec une attaque française fluide qui s’est terminée par des mains rapides et intelligentes, donnant à Marilou Le Calvez une chance de tomber.

Amalia Bazola a ajouté un quatrième essai peu de temps après, mais l’Angleterre a finalement réussi quelque chose avant la mi-temps.

Une lecture intelligente de haut en bas par Katie Shillaker qui s’est superbement assemblée et a marqué pour combler l’écart.

Mais une frappe brillante de Suliana Sivi redonne l’avantage à la France juste après la pause avec un pas de côté et une accélération astucieuse pour échapper à la défense anglaise.

Les deux équipes ont échangé de nouveaux scores avec Molly Luthayi et Mariam Niakate toutes deux perdues, avant la confusion de la France dans les phases finales.

Le deuxième but d’Oyanna Capon et de Bazola, Aminata Niakate, une autre de Sivi, a repris leur équipe pour un total de dix tentatives, avant que Maya Grat ne se dirige dans un corner.

Et il y en avait un de plus de Grat pour avoir le dernier mot, scellant une victoire 72-10 pour la France.

Résultats du Festival Féminin U-18 des Six Nations :

Irlande 10-17 Pays de Galles

Ecosse 24-22 Italie

Angleterre 10-72 France

Rochelle Samuel

"Un fauteur de troubles incurable. Praticien de la télévision. Évangéliste de Twitter subtilement charmant. Entrepreneur de toujours."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.