Services pédiatriques d’Edmundston interrompus pendant près de 2 semaines

La pénurie de pédiatres à l’Hôpital régional d’Edmundston entraînera une interruption des services pédiatriques pendant près de deux semaines, selon un communiqué du Réseau de santé Vitalité vendredi.

Ces perturbations entraîneront également des changements dans les services d’obstétrique pour les patientes enceintes.

Il se déroulera du lundi à 8h au 5 août à 8h

« À court terme, nous devrons revoir notre prestation de services pédiatriques pour optimiser et maintenir nos services », a déclaré le Dr. France Desrosiers, présidente-directrice générale du Réseau de santé Vitalité, dans un communiqué.

« Nous recherchons activement des solutions avec nos employés sur place et nos partenaires du Réseau de santé Horizon, et nous sommes convaincus que nous trouverons des solutions à court et à moyen terme. »

Les personnes ayant besoin de services pédiatriques doivent se rendre au service des urgences de l’Hôpital régional d’Edmundston, où elles seront traitées au cas par cas et éventuellement envoyées dans un autre établissement, indique le communiqué.

Les patientes enceintes qui ne nécessitent pas de soins d’urgence seront dirigées vers Rivière-du-Loup, au Québec, pour leur accouchement, mais Vitalité communiquera directement avec les personnes concernées.

Jean-Claude D’Amours, député provincial Edmundston-Madawaska Centre et porte-parole de l’opposition en matière de santé, a déclaré en entrevue avec Radio-Canada qu’il voulait un plan de recrutement du gouvernement pour pallier la pénurie de travailleurs de la santé dans la province.

«Nous demandons aux gens de voyager pendant des heures pour obtenir des services de base», a-t-il déclaré dans un reportage de Radio-Canada traduit du français.

« Pour les parents, avoir la possibilité d’accoucher reste un service de base. Et nous leur disons d’aller ailleurs à leurs frais en espérant que tout ira bien. »

D’autres hôpitaux de la province connaissent également des pénuries de personnel, ce qui touche particulièrement le service des urgences.

Réaction de la ville

Le maire d’Edmundston, Eric Marquis, s’est dit choqué lorsqu’il a reçu un appel téléphonique vendredi expliquant le manque de services pédiatriques et obstétriques de l’hôpital. Elle a dit qu’elle était très surprise que la patiente soit transférée pour l’accouchement.

« Cela nous inquiète beaucoup », a-t-il déclaré. « Nous devons donc travailler en étroite collaboration avec Vitalité pour nous assurer que cette situation ne se reproduise plus. »

Le marquis a dit qu’il espérait que la ville serait en mesure de faire des plans d’urgence avec Vitalité pour éviter que les patientes enceintes ne soient transférées vers d’autres hôpitaux.

L’Hôpital régional de Campbellton a suspendu ses services d’obstétrique en avril 2020 et Vitalité a récemment déclaré qu’il ne reviendrait pas de si tôt. Le marquis a dit qu’il voulait s’assurer qu’Edmundston évite une situation similaire.

« Nous devons travailler avec [Vitalité] pour découvrir quelles sont les options et comment nous pouvons aider en tant que ville. »

Rochelle Samuel

"Un fauteur de troubles incurable. Praticien de la télévision. Évangéliste de Twitter subtilement charmant. Entrepreneur de toujours."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.