Scène «  shambolique  » de la finale de la Ligue des champions alors que les fans rapportent l’utilisation de gaz lacrymogène

Une scène chaotique a été rapportée lors de la finale de la Ligue des champions à Paris ce soir (samedi). Des fans ont rapporté que des gaz lacrymogènes ont été déployés à l’extérieur du Stade de France.

L’affrontement, entre Liverpool et le Real Madrid, a vu les fans de football pris dans le chaos des voyages dans le port de Douvres hier. A Paris, le manque d’organisation a été cité comme un problème, car à l’extérieur du stade, il y avait de longues files d’attente.

Les diffuseurs du stade ont confirmé à 20h46 heure locale – 14 minutes avant le coup d’envoi – que le début du match avait été reporté. Les joueurs de Liverpool se sont à nouveau échauffés à 21h06, heure locale, six minutes après le coup d’envoi prévu.

Les joueurs du Real Madrid ont commencé à suivre peu de temps après. L’UEFA a déclaré que le retard était dû à des « raisons de sécurité », mais l’écran du Stade de France a affirmé qu’il était « dû à l’arrivée tardive des supporters ».

La fin de match de Liverpool a été inégale moins d’une demi-heure avant le coup d’envoi alors que les supporters avaient du mal à entrer. Plusieurs supporters sans billet ont été vus essayant d’accéder au Stade de France, malgré l’érection d’une clôture permanente autour de celui-ci, rapporte PA.

Gary Lineker s’est adressé à Twitter pour exprimer son inquiétude, en disant: « Je ne pense pas qu’il soit possible d’avoir un événement pire si vous essayez. Absolument shambolique et dangereux. @UEFAcom« 

Le présentateur de la BBC, Dan Walker, a tweeté: « Il semble que de nombreux supporters de Liverpool aient attendu des heures pour entrer dans le stade. La police a signalé avoir utilisé des gaz lacrymogènes et un manque d’organisation. L’UEFA reproche aux supporters d’être arrivés en retard. #ChampionsLeagueFinale« 

S’exprimant sur BT Sport, Rio Ferdinand a prié pour la sécurité des supporters en apprenant que des gaz lacrymogènes étaient utilisés contre les supporters de Liverpool : Il a déclaré sur BT Sport : « Nous prions pour la sécurité des gens. Vous venez au football pour vous divertir. »

Michael Owen a fait écho à ce sentiment, ajoutant: « C’est très triste et évidemment tout doit être une précision militaire là-bas. Nous ne savons pas ce qui s’est passé, mais triste d’entendre cela. Vous espérez juste que tout le monde est en sécurité. »

Des centaines de policiers français armés de boucliers, de gaz lacrymogènes et de barrières ont été vus en train de courir devant le Stade de France, a rapporté PA. De grands groupes de supporters, dont beaucoup avaient des billets de match, ont continué à attendre à l’extérieur du stade.

Un fan, Carl Noades, 63 ans, a déclaré à l’agence de presse PA: « On dirait qu’il n’y avait qu’une seule porte ouverte, c’est ridicule, le jeu a commencé et nous étions coincés dehors. C’est dommage, la façon dont ils nous ont traités était choquante, il n’y avait aucune organisation. »

Après le coup d’envoi à 21h36 heure locale, des supporters de Liverpool apparemment munis d’un billet se seraient affrontés avec la police française devant le Stade de France. Les supporters ont montré ce qui ressemblait à des billets de match aux officiels après la fermeture des portes, leur refusant l’entrée.

Des bouteilles ont été lancées sur des officiers qui ont répondu avec des gaz lacrymogènes, obligeant certains fans à retenir leurs yeux. Les supporters qui attendaient toujours d’entrer semblaient frustrés.

Éloise Leandres

"Explorateur hardcore. Fanatique de la musique hipster. Érudit du café maléfique. Fervent défenseur de la télévision."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.