« Saudi education »: Nous avons préparé un environnement éducatif pour la poursuite des études existantes pendant le Ramadan

Le ministère saoudien de l’Éducation a réitéré qu’il s’efforçait de créer un environnement éducatif propice à la poursuite des études en direct, pendant le mois béni du Ramadan, à un moment où les plateformes de médias sociaux connaissent une demande croissante pour en faire une télécommande « virtuelle ». . « .

Le porte-parole officiel de l’éducation publique, Ibtisam Al-Shehri, a déclaré dans une déclaration exclusive à Asharq Al-Awsat que le ministère s’efforce de créer un environnement éducatif stimulant et favorable à la poursuite du processus éducatif présent pendant le mois sacré, indiquant qu’il est « profondément désireux de fournir un environnement approprié pour les étudiants masculins et féminins pendant l’étude en présence, Renforcer la sensibilisation et les programmes éducatifs pour les étudiants dans le but de mettre en évidence la vraie valeur de la recherche de connaissances.

Il a donné un exemple, tous les départements de l’éducation dans les régions et provinces se distinguent lors de leurs études au mois de Ramadan par le sérieux et la discipline de leurs élèves à tous les niveaux d’études, dans les écoles publiques, privées et étrangères, et les établissements d’enseignement spécialisé et programmes.

Depuis les jours qui ont précédé le Ramadan, les plateformes de médias sociaux ont été témoins d’une augmentation des demandes des employés de l’éducation et des parents concernant le passage des études d’un mois du présentiel à la « distance », expliquant qu’il existe certaines difficultés dans l’assiduité scolaire. pendant le mois de Ramadan, et la fatigue des mères et des pères pendant ce mois, ainsi que les nombreux absentéismes et manques d’élèves et étudiantes qui s’engagent à l’école, et provoquent des embouteillages dans les rues, en particulier dans les grandes villes.

Dans le même contexte, plusieurs prestataires de services éducatifs, à travers leurs comptes Twitter, montrent l’avancement du processus éducatif dans leurs écoles, dans un contexte d’enthousiasme, d’enthousiasme et d’activité élevés, ainsi que de niveaux élevés d’engagement envers la fréquentation scolaire des élèves, garçons et filles, et de leurs enseignants. . Un certain nombre de directeurs de l’éducation de la région ont visité plusieurs écoles et ont confirmé l’avancement des études dans le domaine, louant la régularité du processus éducatif. Ils ont salué le rôle des familles en tant que premier partenaire des écoles au service du parcours scolaire de leurs enfants, notant leur confiance dans ce rôle dans la réussite des études régulières des élèves durant ce mois béni, afin d’inculquer des valeurs. responsabilité, discipline et sérieux dans leurs âmes.

Le ministère de l’Éducation a confirmé, dans un communiqué de presse, la fréquentation de plus de 6 millions d’étudiants et d’étudiantes à tous les niveaux de l’enseignement dans les écoles publiques, privées et étrangères, et les établissements et programmes d’éducation spéciale, dans une atmosphère positive et sérieuse. , souligne l’importance de partenariats efficaces pour les parents à ce stade. , en augmentant leur rôle en encourageant leurs enfants à étudier pendant le Ramadan et en les aidant à gérer leur temps, y compris à dormir suffisamment, en plus de garantir un environnement approprié et une atmosphère psychologique, sociale et sanitaire pour l’examen et l’étude.

Le ministère fait preuve de sérieux pour aligner le processus éducatif sur les conditions physiques pendant le jeûne et pour accroître la préparation psychologique à reprendre l’apprentissage pendant le Ramadan, soulignant que la journée scolaire commence entre neuf et dix heures du matin, le temps alloué aux cours n’étant plus plus de 35 minutes, en plus de donner pouvoir au directeur de l’éducation de la région et au gouverneur de déterminer l’heure de début de la journée scolaire en coordination avec les autorités compétentes de la région ou du gouverneur, et d’harmoniser le processus éducatif entre l’enseignement général étudiants le matin et poursuivre l’éducation des étudiants le soir, afin de maintenir la qualité de la production et le niveau d’instruction des étudiants et des étudiantes.


Lancelot Bonnay

"Érudit primé au bacon. Organisateur. Fanatique dévoué des médias sociaux. Passionné de café hardcore."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.