Reuters : La France est en train de conclure un accord avec les Émirats arabes unis pour vendre des avions de combat Rafale.






Diffusé le : vendredi 3 décembre 2021 – 10:00 | Dernière mise à jour : vendredi 3 décembre 2021 – 10:00

La France doit signer vendredi plusieurs accords majeurs avec les Émirats arabes unis, et Reuters a cité deux sources affirmant que Paris pourrait enfin conclure un accord de plusieurs milliards de dollars pour vendre des avions Rafale.

Le président français Emmanuel Macron entamera vendredi une visite de deux jours dans la région du Golfe, qui le conduira également au Qatar et en Arabie saoudite. La visite intervient à un moment où les États arabes du Golfe ont exprimé des doutes quant à l’attention des États-Unis dans la région malgré leur volonté d’acheter plus d’armes à leurs principaux alliés en matière de sécurité.

Le président français entretient de bonnes relations avec le prince héritier d’Abu Dhabi, le cheikh Mohammed bin Zayed Al Nahyan, et des flux d’investissements entre les deux pays. Paris a une base militaire permanente dans la capitale Emirats.

Les deux sources ont déclaré qu’Abu Dhabi pourrait acheter une soixantaine de chasseurs « Rafale », mais elles ont averti que l’accord pourrait ne pas être finalisé. C’est peut-être le plus gros contrat pour les avions fabriqués par la société Dassault, contrairement à ceux fabriqués par l’armée française, et vient après des accords avec la Grèce, l’Égypte et la Croatie cette année.

« Je ne veux pas gâcher le cadeau de Noël du président », a déclaré aux journalistes Anwar Gargash, conseiller diplomatique du président des Emirats, avant la visite, en réponse à une question de savoir si Abu Dhabi achèterait les avions de combat, alors que la présidence française a refusé pour confirmer ou rejeter l’accord.

Jeudi, la présidence française a indiqué dans un bulletin à l’agenda de Macron qu’il assisterait à une cérémonie de signature avec le cheikh Mohammed bin Zayed en marge de l’Expo 2020 Dubaï vendredi.

Des négociations intermittentes sur les chasseurs Rafale durent depuis plus d’une décennie. Abu Dhabi a publiquement rejeté l’offre de la France de vendre 60 avions Rafale en 2011, affirmant qu’elle était « non compétitive et peu pratique ». Abu Dhabi dispose déjà de chasseurs Mirage français.

Le 19 janvier, l’hebdomadaire français Challenge, spécialisé dans l’économie et les affaires, a rapporté que les pourparlers entre les deux parties étaient à un stade avancé pour acheter entre 30 et 60 avions et qu’un accord pourrait être finalisé lors de la visite de Macron. Le Qatar a acheté des avions Rafale.

Des sources de la défense affirment que le Rafale remplacera la flotte de Mirage 2000 et qu’il est peu probable qu’il remplace les avions de chasse américains F-35.

L’accord serait un signe de l’impatience des Émirats arabes unis face à la réticence du Congrès américain à approuver l’accord sur l’avion de chasse F-35 au milieu des inquiétudes concernant les relations de l’État arabe du Golfe avec la Chine, y compris le déploiement de la technologie de cinquième génération de la société chinoise « Huawei ». dans l’État arabe du Golfe.

Fernand Lefèvre

"Résolveur de problèmes typique. Sujet à des crises d'apathie. Mélomane primé. Nerd de l'alcool. Aficionado de zombies."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.