Retravailler la plateforme de coopération entre la Turquie, la France et l’Italie

Rome/ Anatolie

Le Premier ministre italien Mario Draghi a annoncé jeudi que son pays avait décidé avec la Turquie et la France de retravailler la plateforme de coopération entre les trois pays et de se rencontrer prochainement.

Cela est venu dans une déclaration aux médias locaux, dans le cadre de sa participation au Sommet des dirigeants de l’OTAN dans la capitale belge, Bruxelles.

Draghi a fait référence à sa rencontre avec le président turc Recep Tayyip Erdogan à Bruxelles, en disant : « C’était une bonne rencontre avec Erdogan ».

« Le groupe entre la Turquie, la France et l’Italie était l’une des plateformes de coopération qui existaient depuis quelques années, mais qui a ensuite fonctionné », a-t-il ajouté.

« Nous avons décidé de retravailler ce groupe, et les trois pays tiendront leur réunion prochainement », a-t-il ajouté.

Il est à noter que le 8 janvier 2018, les ministères de la Défense de la Turquie, de la France et de l’Italie ont signé un accord de « déclaration d’intention » pour renforcer la coopération dans la fabrication de systèmes de missiles de défense entre les trois pays.

Aux termes de cet accord, la société franco-italienne Eurosam et la société turque spécialisée dans la recherche d’organisations basées sur le système européen de défense aérienne « SAMP/T » commenceront à déterminer les besoins communs des trois pays.

L’accord vise également à coopérer dans les domaines des systèmes électroniques militaires, des logiciels et des équipements de communication, et à renforcer la coopération dans les domaines des systèmes de défense aérienne, des missiles et de la technologie.

Concernant la guerre russo-ukrainienne, Draghi a souligné que les sanctions occidentales imposées à Moscou ont affaibli l’économie russe.

Il a réitéré que la demande de l’Ukraine d’imposer une zone d’exclusion aérienne en Ukraine était « impossible » et ne pouvait être imposée par l’OTAN ou l’Union européenne.

Il a déclaré que l’annonce du président russe Vladimir Poutine de vendre du gaz naturel en roubles russes au lieu de dollars « viole le contrat actuel ».

Les nouvelles publiées sur le site officiel de l’Agence Anadolu sont une abréviation de certaines des nouvelles présentées aux abonnés via le News Stream System (HAS). Pour vous inscrire à l’agence, veuillez contacter le lien suivant.

Lancelot Bonnay

"Érudit primé au bacon. Organisateur. Fanatique dévoué des médias sociaux. Passionné de café hardcore."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.