Réalité virtuelle différents types et risques impliqués

La réalité virtuelle change littéralement notre façon de voir le monde. Mais ce n’est pas sans risque !

Au 21e siècle, il est difficile d’imaginer un monde où la technologie ne règne pas en maître. De l’apprentissage automatique à l’intelligence artificielle et plus encore, le monde de la technologie a évolué, et comment. Au premier rang de ces avancées figure la réalité virtuelle (VR). La réalité virtuelle consiste à créer un environnement généré par ordinateur qui ressemble à la réalité. Il s’agit d’une expérience interactive où les utilisateurs peuvent explorer et interagir avec des mondes virtuels à l’aide de casques VR, de gants, de contrôleurs, etc. Cette technologie devient de plus en plus populaire dans les jeux vidéo, le divertissement, l’éducation, les affaires et plus encore.

Alors que la réalité virtuelle entre de plus en plus dans notre vie quotidienne, il est bon de savoir type de solution RV nous pourrions interagir avec et leur chute potentielle. Voici à quoi ça ressemble :

Quels sont les trois types de réalité virtuelle ?

  1. Non immersif : Il s’agit de la forme de réalité virtuelle la plus basique et d’entrée de gamme. La réalité virtuelle non immersive ne gêne pas complètement l’environnement réel de l’utilisateur. Au lieu de cela, il équipe votre ordinateur de tous les jours d’une souris et d’un clavier. Ce type de VR est généralement utilisé pour la formation, zone d’habitation ou éducation objectif, car il permet aux utilisateurs de rester conscients de leur environnement tout en pouvant interagir avec l’environnement virtuel. Un exemple est de jouer à des jeux vidéo sur votre ordinateur.
  1. Semi-immersif : VR semi-immersive est une avancée par rapport à la réalité virtuelle non immersive. Il bloque l’environnement réel de l’utilisateur. Cependant, contrairement à la réalité virtuelle entièrement immersive, la réalité virtuelle semi-immersive ne fournit pas l’expérience la plus immersive car elle n’engage pas tous vos sens. De plus, selon l’appareil que vous choisissez, vous pouvez toujours voir les bords de votre champ de vision lorsque vous portez un casque ou des lunettes VR semi-immersifs.

Un exemple de réalité virtuelle semi-immersive serait de faire une visite virtuelle de la chambre d’hôtel dans laquelle vous souhaitez séjourner. Grâce à la technologie VR semi-immersive, vous pourrez naviguer dans la pièce d’un simple glissement de doigt sur votre ordinateur portable ou votre smartphone.

  1. Entièrement immersif : Comme son nom l’indique, la réalité virtuelle entièrement immersive offre aux utilisateurs un Champ de vision à 360 degrés. Cela signifie que l’utilisateur est complètement coupé du monde extérieur et entouré d’un environnement généré par ordinateur.

Par exemple, si vous souhaitez vivre une expérience de parachutisme sans avoir à sauter d’un avion, un simulateur VR entièrement immersif peut être une bonne alternative. Il sollicitera tous vos sens, de la sensation du vent sur votre corps à la sensation de tomber d’une hauteur, pour vous offrir une expérience surréaliste.

Quels sont les risques de la réalité virtuelle ?

Le fait que la réalité virtuelle offre un certain nombre d’avantages – et a changé notre façon de penser la technologie – est bien connu. Cependant, la réalité virtuelle n’est pas sans inconvénients. Voici un aperçu de nos sept principaux risques de réalité virtuelle.

1) Cybermaladie : Le cybermalaise est un type de maladie qui survient lorsqu’un utilisateur passe beaucoup de temps dans un environnement virtuel. Symptôme y compris nausées, désorientation et maux de tête. Cela est dû à la déconnexion entre ce que les utilisateurs voient en ligne et ce que leur corps vit dans le monde réel. Pour résoudre ce problème, les développeurs travaillent à la création d’environnements virtuels plus réalistes et à la conception d’expériences VR plus courtes.

2) Problèmes de données et de confidentialité : Comme pour toute nouvelle technologie, il y a toujours des problèmes de données et de confidentialité. En ce qui concerne la réalité virtuelle, ces préoccupations tournent autour du fait que les casques de réalité virtuelle collecter beaucoup de données sur les utilisateurs. Ces données comprennent tout, des informations biométriques aux données de localisation. Bien que ces données soient collectées pour offrir une meilleure expérience de réalité virtuelle, il existe un risque de fuite ou d’utilisation non consensuelle des données. Pour réduire ce risque, il est important de n’utiliser que des casques VR de marques réputées et de s’assurer que toutes les informations personnelles sont conservées en toute sécurité.

3) fatigue oculaire : Un autre inconvénient de la réalité virtuelle est qu’elle peut causer fatigue des yeux. En effet, l’écran des casques VR est généralement très proche des yeux de l’utilisateur. Pour résoudre ce problème, les développeurs travaillent à la création d’un écran de casque VR avec une résolution et un taux de rafraîchissement plus élevés.

4) Isolation : L’un des risques de la réalité virtuelle est l’isolement. En effet, le casque VR déconnecte l’utilisateur du monde extérieur. Cela peut entraîner des sentiments de solitude et d’anxiété. Pour résoudre ce problème, les développeurs travaillent à la création d’expériences de réalité virtuelle sociale qui permettent aux utilisateurs d’interagir les uns avec les autres dans un monde virtuel.

5) Manque de contenu : Bien qu’il y ait de plus en plus de contenu VR disponible, il reste à la traîne par rapport aux autres formes de divertissement, comme les films ou les jeux vidéo. Cette manque de contenu est l’une des principales raisons pour lesquelles la réalité virtuelle n’a pas encore atteint l’adoption massive.

6) Problèmes techniques : Comme pour toute nouvelle technologie, il y a forcément des problèmes techniques. Ces problèmes peuvent aller de problèmes matériels à des problèmes logiciels. Pour lutter contre cela, il est important de n’utiliser que des casques VR de marques réputées et de s’assurer que tous les logiciels sont à jour.

7) Victimes d’actes criminels : L’un des risques de la réalité virtuelle est que les utilisateurs peuvent devenir victime d’un crime, y compris le blanchiment d’argent, la maltraitance des enfants, etc. En effet, les casques VR offrent aux criminels une nouvelle façon de cibler leurs victimes. Pour éviter cela, il est important d’être conscient de votre environnement lorsque vous utilisez un casque VR et de signaler tout comportement suspect aux autorités.

En fin de compte, la réalité virtuelle est une technologie nouvelle et passionnante avec beaucoup de potentiel. Cependant, il est très important d’être conscient des risques associés à la réalité virtuelle avant de l’utiliser. En prenant des précautions et en étant conscient des risques, vous pouvez vous assurer que votre expérience avec la réalité virtuelle est positive.

Lire aussi :

Image d’en-tête par Freepik

Éloise Leandres

"Explorateur hardcore. Fanatique de la musique hipster. Érudit du café maléfique. Fervent défenseur de la télévision."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.