Qui est le plus extrémiste ?. Bataille entre deux des candidats présidentiels les plus racistes de France contre les musulmans (vidéo) | des nouvelles

Les blogueurs ont décrit les déclarations de la future candidate républicaine à la présidence, Valérie Pecres, comme une rivale d’Eric Zemmour dans la course à qui est le plus extrémiste et raciste contre les musulmans.

Lors d’une apparition médiatique, Valérie a attaqué son adversaire de droite, Zemmour, et a déclaré qu’elle n’était qu’une journaliste alors qu’elle se battait « pour empêcher la burqa en France », comme elle l’a dit.

Il a ajouté qu’il menait une lutte de longue date contre « l’islamisme », car il était derrière une loi interdisant la burqa et restreignant les femmes voilées pendant plus de 12 ans, alors que Zamour n’était qu’un présentateur de télévision.

Il semble que la lutte pour savoir qui sera le plus extrémiste contre l’islam va s’intensifier entre les partis d’extrême droite français, la course à la présidence s’intensifiant, selon les observateurs.

En réponse à cette déclaration, Shukrani a écrit: « Trois candidats de droite représentaient 48% de la tendance électorale, mais ils n’ont soulevé que la question de la peur des immigrés, des changements importants dans la société et de l’islamisation de la France. »

Comme le note Jane, « les choses ont basculé, parce que Zemmour voulait que les politiciens nient l’islam politique, des gens comme vous, Pecres, se sont sentis obligés d’agir. La société civile doit faire tout le travail, et des gens comme vous ne peuvent rien faire sans eux. »

Un autre tweeter a écrit : « Introduire Zemmour dans le jeu politique est une manœuvre intelligente et rusée pour diviser et affaiblir l’extrême droite ou l’extrême droite afin que le parti du (président Emmanuel) Macron reste le leader dans l’arène électorale ».

Il a ajouté: « Le projet Zemmour est quelque peu similaire à la direction de (Donald) Trump contre la mondialisation et son programme de gauche, il se contentera donc de remplir son rôle et de se retirer ensuite à l’heure convenue. »

Valérie Pécresse a juré « d’éliminer toutes les manifestations de l’islam en France » dans sa défense de la laïcité, et considère le hijab comme « la preuve de la soumission des femmes » et non comme une obligation religieuse.

« Pour moi, le hijab n’est pas une tenue comme les autres, et ce n’est pas une obligation religieuse, c’est un signe de subordination des femmes », a déclaré Valérie lors de son premier meeting de campagne à Paris cette semaine, devant des milliers de personnes. ses partisans. Si je deviens président, aucune femme ne se soumettra.

À son tour, Eric Zemmour a poursuivi ses remarques contre les musulmans dans le but de gagner le soutien d’un plus grand nombre de partisans d’extrême droite lors des prochaines élections.

Cette fois, Zamour a visé les mosquées et l’appel à la prière, dans une déclaration sur une chaîne française il y a quelques jours, dans laquelle il a déclaré : « Je ne veux pas entendre la voix des muezzins en France, et je n’entendrai pas eux si je deviens président de la république.

Zemmour a défendu l’idée que « la France devrait accueillir des églises plutôt que des mosquées pour des raisons culturelles », comme il l’a dit.

« La France doit rester là où sont les églises », a-t-il dit. Je vais interdire le voile et arrêter l’appel à la prière, et je fermerai les grandes mosquées, car cela signifierait une invasion du sol français.

Fernand Lefèvre

"Résolveur de problèmes typique. Sujet à des crises d'apathie. Mélomane primé. Nerd de l'alcool. Aficionado de zombies."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.