Que faire à Vichy, la ville la plus élégante de France

L’essentiel des travaux se fait ici, aux abords du Parc des Sources. Au milieu de la rue se trouve l’immense et très luxueux Hôtel-du-Parc. Le premier étage abrite le ministère des Affaires étrangères, à la fois les bureaux du Premier ministre et, au troisième étage, Pétain lui-même a les chambres à partir desquelles il gouverne théoriquement toute la France (et pas seulement la zone « libre » du sud). Son ancien appartement a longtemps appartenu à la nostalgique association des fans de Pétain. Vous ne serez pas connecté pour visiter. En revanche, vous pourrez voir – juste en face de l’entrée du bâtiment – ​​une plaque sur une stèle de pierre commémorant l’arrestation de 6 500 juifs non français le 26 août 1942 ordonnée à cet endroit.

Ici, et dans les rues adjacentes, le mélange éclectique de bâtiments monumentaux – Art déco, gothique, à l’italienne, à façade britannique – est pressé pour être utilisé comme bureaux gouvernementaux, ministères et ambassades. Aussi, après 1942, QG de la Gestapo. L’aventure est bonne. Sans danger, ces rues donnent à Vichy un intérêt et une dignité inhabituels dans une petite ville.

Et puis il y a le jardin sans fin qui a besoin de femmes avec des chapeaux et des parapluies, mais qui reçoit plus de coureurs que nécessaire. Elle était bordée d’un côté par le chalet que Napoléon III fit construire pour lui-même, sa maîtresse et divers hangars. D’autre part, il se jette dans la rivière Allier, pleine d’activités nautiques possibles, de bars, de bistrots et d’autres éléments qui suggèrent des loisirs relaxants. Vous pouvez prendre des vacances. Tu pourrais.

Rochelle Samuel

"Un fauteur de troubles incurable. Praticien de la télévision. Évangéliste de Twitter subtilement charmant. Entrepreneur de toujours."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.