Procès des membres de la cellule « Beatles » de l’Etat islamique en Amérique

Virginie – AFP
Un tribunal américain a commencé mardi à sélectionner un jury en préparation du procès des membres de la cellule terroriste de l’État islamique connue sous le nom de « Beatles » qui ont perpétré les enlèvements et les meurtres.
Le tribunal a accusé Shafei al-Sheikh, 33 ans, d’être impliqué dans les meurtres des journalistes américains James Foley et Stephen Sotloff et des travailleurs humanitaires Peter Kassig et Kayla Mueller.Le cheikh et une autre ancienne citoyenne britannique, Alexanda Amon Kote, 37 ans, ont été arrêtés en 2018. en essayant de fuir vers la Turquie.
En 2020, ils ont été extradés vers les États-Unis pour faire face à des accusations de prise d’otages, de complot en vue de tuer des citoyens américains et de soutien à des organisations terroristes étrangères. Coty, surnommé « Ringo », a plaidé coupable en 2021, et en vertu d’un accord qu’il a passé avec la justice, il passera 15 ans en prison aux Etats-Unis avant d’être de nouveau extradé vers la Grande-Bretagne pour l’y juger. Mais le cheikh, surnommé « George », a choisi de faire face à des accusations devant un tribunal de Virginie.
La cellule terroriste « Beatles », qui porte ce nom, en raison des accents britanniques de quatre de ses membres, a été impliquée dans l’enlèvement d’au moins 27 personnes en Syrie entre 2012 et 2015, principalement d’Amérique, du Danemark, de France, du Japon. , la Norvège et l’Espagne. Défilé en Syrie en 2015.

Charlotte Baudin

"Faiseur de troubles. Communicateur. Incapable de taper avec des gants de boxe. Défenseur typique du café."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.