Président ukrainien : Nous partageons la même vision que la France sur la menace actuelle

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a souligné que son pays partage la même vision que le président français Emmanuel Macron sur les menaces sécuritaires actuelles de l’Ukraine..

Au début d’une conférence de presse conjointe entre les deux présidents, le président ukrainien a salué son homologue français, soulignant qu’il s’agissait de la première visite d’un chef d’Etat français en 24 ans..

Zelensky a souligné que les deux pays ont développé leurs relations à différents niveaux, notamment dans le domaine de la sécurité, soulignant le rôle important joué par la France dans le format Normandie et le prix de la position de la France et du président Emmanuel Macron dans la lutte pour la paix. En Ukraine..

Il a exprimé son espoir que dans un avenir proche tous les objectifs qui avaient été fixés en décembre 2019 puissent être atteints, et qu’une nouvelle réunion des chefs d’État de la formule normande se tienne..

Le président ukrainien a expliqué que son pays partage la même vision que le président Macron concernant les menaces actuelles à la sécurité ukrainienne et à la sécurité mondiale en général, soulignant la nécessité de l’unité de tous les acteurs et de la fin de l’occupation de certaines parties du territoire. territoire de son pays, et l’importance de renforcer les capacités de défense de l’Ukraine pour l’ensemble de la région..

Zelensky a exprimé son appréciation de la position de l’Occident et des mesures qui ont été prises, ainsi que de la préparation par les partenaires européens d’un programme d’aide d’une valeur de 1,2 milliard d’euros pour soutenir la stabilité de l’économie ukrainienne..

Pendant ce temps, le président français Emmanuel Macron a exprimé sa gratitude pour les manifestants et les milliers de soldats qui sont morts en défendant leur pays lors de la révolution de Maïdan en Ukraine en 2014..

Le président français a ajouté qu’il dirait ce qu’il a dit hier à Moscou que dans le contexte actuel, la retenue doit être exercée, et la retenue dont fait preuve le peuple ukrainien après avoir fait face à l’agression militaire actuelle appelle au respect, soulignant la poursuite des efforts de médiation entre l’Ukraine . et la Russie, avec l’Allemagne, pour mettre fin à ce conflit..

Macron a expliqué qu’il s’était entretenu avec le président russe Vladimir Poutine puis la chancelière allemande Angela Merkel en 2019 sur la formule normande, et les dirigeants des quatre pays se sont mis d’accord sur la formule normande sur les étapes à mettre en œuvre..

Macron a noté que le 26 décembre, les dirigeants des quatre pays ont réaffirmé leur engagement à mettre en œuvre le « Protocole de Minsk », pour donner à l’Ukraine son intégrité territoriale ; Il a ouvert la voie à la paix.

Macron a déclaré que lors de ses entretiens hier avec le président russe Vladimir Poutine, il avait abordé cette question, notant que le président russe s’était engagé à respecter l’accord de Minsk.« .

Le président français a remercié son homologue ukrainien d’avoir confirmé son intention de mettre en œuvre l’accord de Minsk, soulignant qu’une détermination commune est le seul moyen d’avancer vers la paix et le seul moyen de trouver une solution politique durable..

Macron a rappelé que la création de l’accord de Minsk en février 2015 visait à garantir la souveraineté de l’Ukraine sur les régions séparatistes de Louhansk et de Donetsk..

Le président français a expliqué que ce qu’il a fait en voyageant de Moscou à Kiev visait à rétablir la stabilité et la sécurité sur notre continent, qui est secoué par le renforcement militaire massif de la Russie..

Macron s’est dit confiant qu’il existe des solutions pratiques et matérielles qui nous permettront d’avancer, notant qu’il a évoqué cette question avec le président Poutine, le président Zelensky et les partenaires européens, affirmant que notre souhait pour les semaines et les mois à venir est de travailler à la stabilisation la situation afin que nous puissions nous réengager grâce à l’utilisation de nouveaux mécanismes et de nouveaux mécanismes d’assurance pour éviter toute escalade.

Il a souligné la nécessité de mettre en œuvre « l’Accord de Minsk » et de poursuivre le dialogue qui permet de construire de nouvelles garanties pour établir la stabilité et la sécurité sur notre continent..

Macron a souligné que la France et l’Ukraine s’efforçaient de renforcer les relations bilatérales au cours des dernières années dans divers domaines, notamment l’économie, la finance, la santé, les infrastructures, la sécurité civile et autres..

Macron a conclu son allocution en exprimant le respect de la France pour les aspirations du peuple ukrainien et son soutien à la consolidation de la paix en Ukraine et dans toute la région..

Lancelot Bonnay

"Érudit primé au bacon. Organisateur. Fanatique dévoué des médias sociaux. Passionné de café hardcore."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.