Poutine tente de contourner l’UE avec la crise ukrainienne

Alors que la crise ukrainienne est toujours au point mort, le ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian a révélé vendredi que la Russie cherchait à contourner l’Union européenne par des pourparlers directs avec les États-Unis sur la crise.

Dans des déclarations à la télévision BFM et à la radio RMC, Le Drian a déclaré que le président russe voulait faire un trou dans l’Union européenne, qui se renforçait, comme il l’a dit.

Il a également souligné que « la sécurité de l’Union européenne est inconcevable sans les Européens ».

« Poutine propose une sorte de retour à l’influence qui était dans le passé, ce qui signifie que la Russie restaure l’esprit de Yalta », a déclaré Le Drian, faisant référence à une conférence organisée par les Alliés pendant la Seconde Guerre mondiale, qui a permis à l’ex-Union soviétique l’Union pour prendre le contrôle de son voisin d’Europe de l’Est.

Pourparlers américano-russes

En parallèle, des pourparlers entre les États-Unis et la Russie débuteront lundi à Genève après des semaines de tension autour du déploiement de troupes russes près de la frontière de l’Ukraine voisine, et lors des pourparlers des diplomates des deux parties tenteront d’éviter une crise.

Macron et Button (pinceau français)

À son tour, le président français Emmanuel Macron a déclaré lors d’une conférence de presse qu’il avait l’intention de s’entretenir prochainement avec Poutine pour discuter de questions telles que l’Ukraine, mais il n’est pas entré dans les détails ni n’a mentionné de date possible pour ces pourparlers.

Les troupes russes à la frontière ukrainienne

Il est à noter que la Russie a déployé environ 100 000 soldats près de la frontière ukrainienne, mais on dit que cela ne signifie pas se préparer à une invasion de l’Ukraine, mais plutôt la volonté de l’Occident de cesser de soutenir le gouvernement de Kiev et de demander des garanties de sécurité que l’OTAN ne s’étendra pas plus à l’est.

La Russie a annexé la Crimée dans la mer Noire depuis l’Ukraine en 2014, incitant l’Occident à imposer des sanctions à Moscou et à condamner cette décision. Et Kiev veut rendre la Crimée.

Il est à noter que la France vient de devenir la présidence tournante de l’Union européenne, qui dure six mois.

Fernand Lefèvre

"Résolveur de problèmes typique. Sujet à des crises d'apathie. Mélomane primé. Nerd de l'alcool. Aficionado de zombies."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.