Pendant que vous étiez endormi: série pakistanaise T20I, Tiafoe scelle la Laver Cup pour le monde par équipe, le Danemark étourdit la France dans la Ligue des Nations

Les deux guichets de Haris Rauf dans l’avant-dernier ont aidé le Pakistan à remporter une victoire palpitante de trois points contre l’Angleterre pour placer la séquence de sept matchs à 2-2.

Poursuivant les 166 du Pakistan, l’Angleterre avait besoin de 33 balles sur 18, mais a considérablement amélioré ses chances lorsque Liam Dawson (34 sur 17) a frappé le lanceur rapide Mohammad Hasnain pour 24 points au 18e au-dessus, dont quatre limites et un six.

Dawson a ensuite tiré le rythme de Haris Rauf pour une autre frontière au début du prochain over. Avec 162 sur 7 et n’ayant besoin que de cinq points sur 10 balles, l’Angleterre était la favorite pour la victoire. Mais Rauf (3-32) avait des idées différentes lorsqu’il a attrapé le guichet vital de Dawson, qui a été attrapé à mi-guichet, avant de secouer les moignons d’Olly Stone pour un canard doré.

Avec quatre demandes de la finale terminée, Reece Topley a été éliminé du côté du non-attaquant alors que l’Angleterre a été expulsée pour 163 avec quatre balles en réserve.

Auparavant, Rizwan était à la hauteur de sa réputation de plus grand frappeur T20 au monde. Il a marqué 67 balles 88 et partagé une position de 97 points pour le guichet d’ouverture avec le capitaine Babar Azam.

L’ordre du milieu pakistanais, cependant, a de nouveau faibli avec Shan Masood (21) et Khushdil Shah (2) tombant à bon compte alors que l’Angleterre a plafonné les hôtes à 166 sur 4 malgré une rafale en finale d’Asif Ali (13 non éliminés).

Team World a battu l’équipe étoilée Team Europe

Frances Tiafoe a volé la vedette à Roger Federer qui a évité quatre balles de match et a de nouveau battu Stefanos Tsitsipas 1-6, 7-6 (11), 10-8, donnant à Team World son premier triomphe en cinq éditions.

Tiafoe a une fois de plus montré au monde pourquoi il est une bête différente dans les séries éliminatoires. Il a établi un record de tournoi de 8-0 en bris d’égalité à Flushing Meadows ce mois-ci et a été tout aussi résistant dimanche.

Il y a deux jours, Tiafoe, vice-champion de l’US Open, aux côtés de Jack Sock avait battu Roger Federer et Rafa Nadal dans un adieu en larmes ou le grand Suisse à l’O2 Arena.

Team World a connu un super dimanche lorsque le jeune Canadien Felix Auger-Aliassime a surpris Novak Djokovic, 21 fois champion du Grand Chelem, 6-3 7-6 (3). Auparavant, Auger-Aliassime avait fait équipe avec American Sock pour une victoire 2-6 6-3 10-8 contre Andy Murray et Matteo Berrettini.

Team World visera à conserver le titre l’année prochaine lorsque l’événement aura lieu à Vancouver.

Le Danemark a battu les titulaires de la France

Les buts de Kasper Dolberg et Andreas Skov Olsen ont aidé le Danemark à battre la Ligue des nations en titre et la France, championne de la Coupe du monde, a perdu 2-0.

Les Français et les Danois se retrouveront au Qatar avec la Tunisie et l’Australie également dans leur groupe.

Kylian Mbappe avait un bon tir à l’extérieur sauvé par Kasper Schmeichel et Aurélien Tchouameni et Eduardo Camavinga commandaient le milieu de terrain alors que la France menait au début d’un match animé, mais ils se sont progressivement estompés.

Thomas Delaney a eu sa première chance pour le Danemark à la 23e minute lorsque sa tête a été bloquée par Alphonse Areola.

Les hôtes ont ouvert le score à la 34e minute lorsque Dolberg a accroché un centre parfait de Christian Eriksen.

Cinq minutes plus tard, la volée de Skov Olsen juste à l’extérieur de la surface donnait l’avantage au Danemark 2-0.

La France manquait de stabilité défensive avec Raphael Varane sur le banc alors que Deschamps cherchait à préserver d’autres joueurs clés dans un calendrier chargé.

Antoine Griezmann et Olivier Giroud ont également été remplacés en seconde période, car avec l’Autriche désavantagée en Croatie, les Bleus n’avaient rien à gagner ni à perdre en finale.

Les champions du monde de France, qui ont eu plusieurs joueurs de premier choix blessés, dont Paul Pogba, Karim Benzema et Hugo Lloris, étaient loin d’être à leur meilleur. Deschamps croisera les doigts que tout le monde a récupéré pour le tournoi au Qatar.

Fernand Lefèvre

"Résolveur de problèmes typique. Sujet à des crises d'apathie. Mélomane primé. Nerd de l'alcool. Aficionado de zombies."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *