Pape: « Church in Digital » propose des outils pour les Églises qui sont également présentes en ligne

Le pape François a écrit la préface de « Church in Digital », un livre édité par Fabio Bolzetta qui propose des outils et des propositions pour une Église également présente dans le monde numérique.

Par Benedict Mayaki, SJ

« Les moments difficiles que traverse l’humanité en raison de la pandémie ont montré clairement que nous ne sortirons pas seulement de cette crise si nous en sortons ensemble, mais nous ont également fait prendre conscience de l’utilité des outils technologiques et des réseaux sociaux. ”

Le pape François a fait cette déclaration dans la préface d’un nouveau livre intitulé « L’Église en numérique » (La Chiesa nel Digitale), édité par Fabio Bolzetta et publié par Tau Editrice.

Ce livre est né de l’expérience de l’Association catholique italienne des webmasters (WECA) et propose des outils et des propositions pour découvrir, réfléchir et partager sur les réseaux sociaux les expériences de l’Église qui est également présente dans le monde numérique.

Église en temps de pandémie

Dans son avant-propos, le pape François a souligné les défis auxquels l’Église est confrontée pendant la période de confinement pendant la pandémie, notant qu’il n’est plus possible de célébrer l’Eucharistie ensemble ou d’être proches de nos proches malades, nous mettant face à une « fragilité constitutive ». ”

Il a également souligné les nombreux efforts déployés pour maintenir vivantes les relations humaines et communautaires, notamment les prêtres utilisant la technologie et les réseaux sociaux pour garder le peuple de Dieu en contact avec sa parole et offrant la possibilité d’assister à la messe en ligne. En fait, a déclaré le pape, les réseaux sociaux sont utilisés pour « garder le contact, signaler des besoins, nous empêcher de nous sentir seuls, activer des initiatives caritatives, continuer à nous voir en face en attendant de nous revoir ».

Pendant ce temps aussi, le Saint-Père a noté qu’il y a aussi «des erreurs et des erreurs», mais ce qui est important, c’est que «lorsque ces efforts placent les messages à communiquer au centre, au lieu des protagonistes des communicateurs, nous devons reconnaître qu’ils sont utiles.

De plus, selon les experts, certains des changements provoqués par l’utilisation plus fréquente de la technologie pour les réunions virtuelles persisteront probablement longtemps après la fin de l’urgence pandémique, a déclaré le Pape.

Tutoriel de formation à la communication numérique

Le Saint-Père a souligné le travail de l’Association catholique italienne des webmasters (WECA) qui, au cours des deux dernières années, a rencontré et assisté des prêtres de tous âges qui s’engagent, même à travers les nouvelles technologies, à maintenir unies les communautés qui leur sont confiées , favorisant ainsi la croissance de l’utilisation des outils numériques dans la pastorale.

A ce titre, ce livre propose des dizaines de tutoriels sur l’Église et les communications numériques, spécialement conçus pour les prêtres dont la générosité et la spontanéité pendant l’urgence pandémique actuelle doivent s’accompagner d’une formation appropriée.

« Il y a en effet beaucoup à faire pour grandir ensemble dans la prise de conscience de l’importance mais aussi des risques liés à l’utilisation de ces outils. Il y a en effet beaucoup à faire pour apprendre à écouter ; et d’engager et de former de jeunes natifs numériques capables de revitaliser les sites Web paroissiaux.

Web : un espace de rencontre et d’écoute

Alors que les réunions virtuelles ne remplacent pas et ne pourront jamais remplacer la beauté des réunions en face à face, le pape François a souligné que le monde numérique est également habité par des chrétiens qui « peuvent être les protagonistes de nouvelles formes de communication sociale et sont plus humains, plus capables pour écouter et partager ce Correct. »

En effet, le Web peut aussi être un « espace de rencontre et d’écoute », bien que parfois les voix les plus fortes et la pollution des fausses nouvelles semblent dominer. »

« Les réseaux ne nous feront pas nous sentir seuls si nous sommes vraiment capables de ‘réseauter’, et si les espaces virtuels ne remplacent pas mais aident les réseaux de nos relations sociales en chair et en os », a déclaré le Pape.

Lancelot Bonnay

"Érudit primé au bacon. Organisateur. Fanatique dévoué des médias sociaux. Passionné de café hardcore."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.