Nic Dlamini a des affaires inachevées au Tour de France

Un coureur qui veut faire ses preuves, une fois de plus, dans le peloton du Tour de France. (Photo : Simon Pocock)

Nicholas Dlamini connaît la douleur dans le peloton. Le premier coureur noir à concourir Tour de Franceont couru les courses les plus célèbres du monde.

Avec le Tour de France dans sa dernière semaine, Ride24 a eu l’occasion de discuter avec Dlamini de l’expérience du Tour. Nouveau rôle dans Équipe Qhubeka. Et découvrez quelle est la prochaine étape de son programme vers un Le Tour de France est de retour.

« Je suis le seul coureur noir du Tour de France. Cette année, il n’y en a pas », a déclaré Dlamini.

Bien que le voyage de Dlamini au Tour de France ait été incroyable, il n’a pas produit la fin de conte de fées que beaucoup espéraient. Il n’a pas terminé la course – terminer hors temps après un accident l’a vu poursuivre la montée vers Tignes lors de l’étape 9. Malgré une sortie précoce, Dlamini était déterminé à remonter le peloton.

Ce fut une année dramatique pour Dlamini en tant qu’équipe – le Chère équipe Qhubeka – après que des problèmes de financement ont contrecarré leurs ambitions du Tour de France.

Malgré l’obtention d’une place garantie à l’Union Cycliste Internationale (UCI) du WorldTour 2022, l’incapacité à obtenir un parrainage suffisant a empêché la seule équipe cycliste professionnelle d’Afrique d’apparaître sur la scène mondiale.

« L’équipe a travaillé dur. Doug Ryder (propriétaire de .) Équipe Qhubeka) ont travaillé dur au fil des ans, pour faire la différence et amener les Africains en Europe pour courir au plus haut niveau. »

« C’est très décevant de voir une équipe recevoir une licence car même avec cela, ils ne donnent pas de licence à une équipe et la donnent à une autre équipe. En gros, il ne manque qu’une seule place. »

« Il y a environ 18 équipes du World Tour. Et sur les 18 équipes, il n’y a pas de pilotes noirs ou d’équipes inscrites noires. Notre équipe (Team Qhubeka) est la seule équipe à apporter cette diversité, donnant aux Africains la possibilité de courir dans les postes les plus élevés. Et maintenant, nous n’avons plus cela et cela montre à quel point le sport recule », a déclaré Dlamini.

Bénéficiez de 14 jours gratuits pour lire l’intégralité de notre journalisme d’investigation et de fond. Après cela, vous serez facturé R75 par mois. Vous pouvez annuler à tout moment et si vous annulez dans les 14 jours, vous ne serez pas facturé.

Lancelot Bonnay

"Érudit primé au bacon. Organisateur. Fanatique dévoué des médias sociaux. Passionné de café hardcore."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.