NextFloat Project teste un prototype d’éolienne flottante de 6 MW au large des côtes françaises

La Commission européenne a sélectionné Technip Energies, X1 Wind et un consortium de dix entités internationales pour réaliser le projet NextFloat, un programme d’accélération des vents de dérive à l’échelle industrielle dans le cadre duquel les partenaires testeront une plate-forme éolienne flottante de 6 MW au large des côtes françaises .

Avec Technip Energies et X1 Wind, les membres du consortium sont : Naturgy, 2B-Energy, Hellenic Cables, Ocean Ecostructures, Schwartz Hautmont, Tersan Shipyard, Ecole Centrale de Nantes, Ocas, Hydro et l’Université technique du Danemark.

L’accord de subvention est actuellement en cours de négociation avec la Commission européenne et le projet devrait démarrer au quatrième trimestre 2022, selon Technip Energies et X1 Wind.

Dans le projet NextFloat, les partenaires du projet visent à démontrer une solution éolienne offshore flottante compétitive, durable et intégrée, optimisée pour les eaux profondes, et à accélérer le déploiement d’éoliennes offshore flottantes à l’échelle industrielle.

La solution intégrée s’appuie sur la technologie éolienne offshore flottante de X1 Wind, qui serait une conception de bouée plus légère avec des besoins en acier inférieurs, ainsi qu’un système d’amarrage plus efficace et compact qui minimise l’impact sur le fond marin.

Le projet NextFloat comprend le déploiement d’un prototype grandeur nature de 6 MW sur le site d’essai de Mistral en Méditerranée française.

Cela permettra de démontrer le concept dans des conditions opérationnelles, ainsi que de tester les procédures de fabrication, d’assemblage et d’installation de la conception du système intégré à une échelle pertinente pour les futurs parcs éoliens commerciaux offshore.

Suivez offshoreWIND.biz sur :

Lancelot Bonnay

"Érudit primé au bacon. Organisateur. Fanatique dévoué des médias sociaux. Passionné de café hardcore."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.