Naples 4 – 1 Liverpool

La campagne de Liverpool en Ligue des champions a commencé par un cauchemar dans la chaleur et l’humidité de Naples mercredi lorsque le sensationnel Napoli a gagné 4-1.

Victor Osimhen a créé le précédent dès le début, frappant le poteau dans les 60 premières secondes avant que James Milner ne tire maladroitement un penalty à la cinquième minute, que Piotr Zielinski a gardé son sang-froid pour convertir.

Liverpool, abasourdi par la soumission, a ensuite offert à Osimhen sa chance de tester Alisson à partir de 12 mètres après qu’un défi inopportun de Virgil van Dijk ait été pénalisé par l’examen VAR.

Image:
Piotr Zielinski de Naples, à gauche, marque le quatrième but de son équipe derrière le gardien de Liverpool Alisson

Alisson a refusé le tir au but de l’attaquant de Naples, mais la trêve de Liverpool n’a duré que 13 minutes. Khvicha Kvaratskhelia a dépassé Joe Gomez, qui a enduré 45 minutes torrides avant d’être licencié, pour offrir à Andre-Frank Zambo Anguissa l’opportunité de glisser le ballon devant le gardien impuissant de Liverpool.

Les choses sont allées de mal en pis juste avant la mi-temps lorsque le remplaçant Giovanni Simeone – à la place d’Osimhen, blessé – a été retrouvé sans marque dans la petite surface pour passer le centre de Kvaratskhelia.

Nouvelles de l’équipe – Départ de Salah et Diaz ; Osimhen s’est remis en forme

Liverpool a effectué trois changements lorsque les hommes de Jurgen Klopp ont lancé la campagne du groupe A de la Ligue des champions à Naples.

Andy Robertson, James Milner et Roberto Firmino sont arrivés après le match nul du derby de samedi avec Everton lorsque Kostas Tsimikas, Fabio Carvalho et Darwin Nunez sont tous partis.

Thiago Alcantara a été nommé sur le banc après un mois d’absence, tandis que Victor Osimhen a été jugé apte pour Napoli.

Zielinski a complété le score pour la nouvelle équipe de Luciano Spalletti deux minutes après le début de la deuxième période, aggravant les difficultés de Liverpool, avant que Luis Diaz ne calme temporairement la foule locale assourdissante lorsqu’il a interrompu pour dévier un tir bas du pied droit au-delà d’Alex Meret.

Diaz, seul sauveur de Liverpool lors d’une soirée autrement sensuelle, a également vu une tête sauvée alors que les inquiétudes du personnel du milieu de terrain ont été légèrement apaisées par la réémergence de Thiago et les débuts d’Arthur, prêté à la Juventus, tous deux remplaçants en seconde période.

dimanche 18 septembre à 16h00

Départ à 16h30


Liverpool débordé dans le Napoli hostile

Liverpool a commencé sa campagne de Premier League avec deux victoires stupéfiantes en six matchs et a introduit cette forme languissante dans son premier match du Groupe A contre la deuxième équipe de Serie A.

En revanche, Napoli est invaincu depuis cinq matches nationaux et marque des buts pour le plaisir. Ce n’était donc pas une surprise lorsque la défense de Liverpool a ouvert ses portes à la fois à Osimhen et à Zielinski au premier quart d’un match particulièrement unilatéral.

L’élan d’Osimhen pour battre le piège du hors-jeu de Liverpool et dribbler Alisson avant de frapper un tir de l’extérieur du poteau a donné le ton aux invités humiliés 102 jours après avoir perdu la finale européenne contre le Real Madrid en France.

Les célébrations se poursuivront longtemps dans le sud de l’Italie alors que Liverpool espère que son faible début de saison a touché le fond après une défaite embarrassante.

Liverpool a perdu les trois matchs disputés au stade Diego Armando Maradona sous la direction de Klopp, il s’agit de la plus lourde défaite conjointe d’une compétition de Ligue des champions.

Klopp : buts portés au but

Utilisez le navigateur Chrome pour un lecteur vidéo plus accessible

Jurgen Klopp dit que Liverpool a joué un « mauvais match » lors de la défaite 4-1 contre Naples, mais après le limogeage de Thomas Tuchel, il insiste sur le fait qu’il est convaincu qu’ils ont le soutien des propriétaires.

Jurgen Klopp de Liverpool parle à BT Sport :

« C’était vraiment difficile à supporter, mais je dirais que ce n’est pas si difficile à expliquer.

« Tout d’abord, Naples a très bien joué et nous non. C’est la première explication de la défaite. Les deux pénalités que nous avons subies ont été un peu de malchance.

« Les deux prochains buts que nous encaissons lui sont donnés. Ce n’est pas agréable et nous aurions dû mieux défendre en premier lieu et, évidemment, aussi au dernier moment.

Les rouges insipides pris froid

Liverpool a subi sa plus lourde défaite contre une équipe de Premier League anglaise lors du match d’ouverture d’une campagne de Ligue des champions depuis qu’Arsenal a perdu 3-0 contre l’Inter Milan en 2003-04. Il s’agit de la plus lourde défaite des Reds dans la compétition.

« Nous n’étions pas compacts, ni en défense ni en attaque. Jusqu’à ce que Thiago entre sur le terrain, je ne me souviens pas d’une situation de contre-presse. La raison en est que nous sommes trop larges.

« Vous pouviez le voir sur le terrain. Nous ne travaillions pas en équipe. C’est pourquoi nous perdons des matchs. Nous jouons dans la ligue la plus forte du monde et nous avons également un groupe difficile en Ligue des champions.

« Nous devons jouer dans trois jours contre les Wolves. Si les Wolves voyaient ce match ce soir, ils n’arrêteraient pas de rire et diraient que c’est le moment idéal. »

Robertson: « Open » Liverpool méritait de perdre

Andy Robertson de Liverpool s’adressant à BT Sport :

« Nous étions trop ouverts. Vous ne pouvez pas venir dans un endroit comme celui-ci et ne pas être compact.

« C’était la meilleure équipe. Quand vous êtes une équipe qui presse et que quelqu’un rate un défi, vous avez besoin de quelqu’un pour le suivre.

« Trop de fois, ils se sont retournés et avaient des espaces ouverts pour courir, ce qui a causé des problèmes à nos défenseurs centraux, que ce soit à deux contre deux ou à trois contre deux.

« Dans un match de Ligue des champions, vous ne pouvez pas être ouvert comme ça, vous devez être compact. Nous méritions ce résultat. Il semblait qu’ils avaient un homme de plus. »

Les derniers matchs de Liverpool en Ligue des champions

13 septembre : Ajax (H) – coup d’envoi 20h00

4 octobre : Rangers (H) – coup d’envoi 20h00

12 octobre : Rangers (A) – coup d’envoi 20h00

26 octobre : Ajax (A) – coup d’envoi 20h00

1er novembre: Naples (H) – coup d’envoi 20h00

Et après?

Liverpool retour en Premier League samedi en tant qu’invité loups à 15 ans, alors que Naples ils chercheront à maintenir leur victoire invaincue en Serie A tout en accueillant Pimenter Samedi dans un coup d’envoi à 14.

Fernand Lefèvre

"Résolveur de problèmes typique. Sujet à des crises d'apathie. Mélomane primé. Nerd de l'alcool. Aficionado de zombies."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.