Mundi Ventures ouvre un fonds de 250 millions d’euros doté de 120 millions d’euros pour soutenir les sociétés d’insuretech

Société de capital-risque madrilène Mundi Ventures a lancé un deuxième fonds d’assurancetech. Insurtech Fund II se concentrera sur le secteur de l’assurance et inclura des startups insuretech ainsi que des startups fintech, deeptech ou healthtech travaillant avec le secteur de l’assurance. Elle a ouvert un fonds doté de plus de 120 millions d’euros, sur les 250 millions d’euros recherchés.

Trouvé par Moises Sanchez et Javier Santiso, les fonds seront investis en série A et série B avec des entrées allant jusqu’à 5 à 10 millions d’euros en Europe. Avec le nouveau fonds, il a doublé de taille et s’est agrandi avec plusieurs ajouts à l’équipe d’investissement, d’exploitation et de conseil senior. Elle a investi dans la société française Convelio. Un autre investissement en attente au Royaume-Uni

Le fonds insurtech détient actuellement 6 licornes, dont Wefox (Berlin), Klarna (Stockholm), Job&Talent (Madrid) et Shift Technology (Paris).

Parlant de son investissement en Europe, Javier Santiso, PDG et associé fondateur de Mundi Ventures, a déclaré : « Nous investissons jusqu’à 80 % en Europe. Nous avons trouvé d’excellentes entreprises en Europe, à la fois dans l’espace insurtech pur et dans les plateformes souhaitant construire des couches d’assurance, des plateformes fintech, des ressources humaines ou des plateformes de mobilité. Par le passé, nous avons investi dans Auto1 et Klarna. Nous sommes également très concentrés sur l’ESG et les investissements axés sur les objectifs. Les entreprises à risque climatique comme Descartes ou FloodMapp, les startups vieillissantes ou les populations migrantes comme Cuideo ou Assistance, et les fintechs axées sur les investissements ESG comme Clarity sont sur notre radar depuis longtemps.

Lancelot Bonnay

"Érudit primé au bacon. Organisateur. Fanatique dévoué des médias sociaux. Passionné de café hardcore."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.