Mubadala signe deux accords pour faciliter les investissements en France

  • Khaldoun Al Mubarak : Nous contribuons au renforcement des relations commerciales entre les EAU et la France
  • Bruno Le Maire : Un deal reflète la force d’une relation

Abou Dabi : « Golfe »
Lors de la visite officielle du président français Emmanuel Macron aux Emirats Arabes Unis, Mubadala Investment Company a annoncé la signature de deux accords visant à faciliter les investissements en France dans des secteurs prioritaires pour les deux parties. La conclusion des deux accords fait partie d’un ensemble d’accords économiques d’une valeur de plus de 15 milliards d’euros, signés entre des entreprises émiraties et françaises dans le but de renforcer le partenariat stratégique entre les deux pays dans le domaine de l’investissement.
Financement supplémentaire
Le premier accord a été signé entre Mubadala et la Banque nationale d’investissement française « BPI France » dans le but de renforcer le partenariat d’investissement existant entre eux en allouant des fonds supplémentaires de 4 milliards d’euros, chaque partie contribuant à hauteur de 2 milliards d’euros. Ce financement supplémentaire sera injecté au cours des dix prochaines années dans le partenariat Fonds franco-émirati et le Partenariat pour l’innovation. Au total, 3,2 milliards d’euros ont été alloués au fonds de partenariat franco-émirati, qui vise à soutenir des projets et des entreprises françaises au potentiel de croissance prometteur, en direct comme à travers des fonds d’investissement. Le Partenariat pour l’innovation, qui se concentre sur les entreprises technologiques et les startups en France, a été doté de 0,8 milliard d’euros.
1,4 milliard d’euros d’investissement
Le deuxième accord, signé entre Mubadala et le ministère français de l’Economie et des Finances, prévoit un cadre commun qui permet aux fonds liés au gouvernement d’Abu Dhabi d’investir 1,4 milliard d’euros dans des fonds opérant en France ou liés à l’économie française. L’accord s’adresse aux fonds qui investissent dans tous les secteurs de l’économie française, y compris les secteurs stratégiques tels que l’énergie, les semi-conducteurs et l’aérospatial.
coopération économique stratégique
Khaldoon Khalifa Al Mubarak, directeur général et PDG du groupe Mubadala, a déclaré : « Ce nouvel accord d’investissement est une extension de la coopération économique stratégique existante entre les Émirats arabes unis et la République française, et s’ajoute à notre bilan de projets de financement réussis. mis en place avec nos partenaires en France. L’ampleur de cet accord reflète notre conviction qu’il existe de belles opportunités d’investissement dans l’économie française qui entre dans une nouvelle phase de croissance basée sur l’innovation. Suite à l’annonce d’aujourd’hui, nous pourrons accélérer nos investissements dans ce secteur vital moteur de croissance, contribuant ainsi au renforcement des relations commerciales entre les Émirats arabes unis et la France et favorisant la croissance économique à long terme des deux pays. »
Force relationnelle
Bruno Le Maire, ministre français de l’Économie, des Finances et de la Relance, a déclaré : « Je tiens à remercier Mubadala et BPI France pour l’élargissement du partenariat de co-investissement existant. Cette prolongation intervient à un moment où les fonds pour le premier accord commencent à être injectés. Cet accord reflète la force de la relation qui nous unit, et le partenariat stratégique avec Mubadala souligne l’attractivité de la France et la confiance des EAU dans le potentiel économique de la France. Cela a été confirmé par le deuxième accord signé, qui prévoyait 1,4 milliard d’euros supplémentaires pour l’investissement dans l’économie française.
Accompagnement des entreprises françaises
De son côté, Nicolas Dufork, PDG de Bpifrance, a déclaré : « Nous sommes fiers de cette étape importante dans le parcours de notre partenariat avec Mubadala, qui a débuté en 2014. Nul doute que le renouvellement de notre engagement dans ce partenariat pour les dix prochaines années souligne notre volonté commune de construire des relations de long terme pour accompagner les entreprises françaises et les aider à créer de la valeur ajoutée.
Ces deux accords concrétisent l’engagement de Mubadala à investir en France, qui a actuellement d’importants partenariats avec un certain nombre d’institutions et d’agences.
Il est à noter que BPI France et Mubadala entretiennent une relation solide à commencer par la création du Fonds de l’Emirat français en 2014 et du Partenariat d’innovation en 2017, et Mubadala s’est engagé en 2020 à allouer un milliard d’euros pour investir dans le fonds LAC I aussi grand que BPI France, qui a pour objectif d’investir dans des entreprises multinationales françaises cotées sur les marchés financiers.

Fernand Lefèvre

"Résolveur de problèmes typique. Sujet à des crises d'apathie. Mélomane primé. Nerd de l'alcool. Aficionado de zombies."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.