Monica Lewinsky veut que Beyoncé supprime les paroles la concernant de « Partition »

Lewinsky, un ancien stagiaire de la Maison Blanche qui a été impliqué dans un scandale sexuel avec le président Bill Clinton dans les années 1990, a tweeté la nouvelle de Beyoncé supprimant l’insulte abelis de la chanson « Heated » sur son nouvel album « Renaissance » avec une suggestion.
« uhmm, tant qu’on y est… #Partition, »Les tweets de Lewinsky.

« Partition » est une chanson du cinquième album studio éponyme de la chanteuse en 2013. Dans la chanson, Beyoncé chante qu’un homme « Monica Lewinsky avait tout sur ma robe ».

L’affaire entre Clinton et Lewinsky, alors âgé de 22 ans, a finalement conduit à la destitution de Clinton en 1998 et à de nombreuses discussions sur le consentement et l’abus de pouvoir.

En 2021, Lewinsky a déclaré à Jake Tapper de CNN que « ce qui est vraiment important à retenir dans le monde d’aujourd’hui, c’est que nous ne devrions jamais arriver à un endroit où le consentement est en question ».

« Il est donc très inapproprié d’être la personne la plus puissante, mon patron, âgé de 49 ans », a-t-il déclaré. « J’ai 22 ans, je viens littéralement d’obtenir mon diplôme universitaire. Et je pense que la différence de force est quelque chose dont je ne peux pas comprendre les conséquences à 22 ans et que je comprends est très différente à 48 ans. »

Cette semaine, Beyoncé a accepté de supprimer de sa chanson « Heated » une référence aux personnes atteintes de paralysie cérébrale convulsive suite à un tollé général.

CNN a contacté le représentant du chanteur pour commenter la demande de Lewinsky.

Jacques Fontaine

"Fanatique de la musique amateur. Ninja de l'alcool. Troublemaker sans vergogne. Passionné de nourriture. Introverti extrême. Nerd du voyage certifié."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.