Mohsen Saleh : Mon père n’était pas égyptien et le maître de ma destination de la Ligue française à Al-Ahly

Mohsen Saleh, chef du comité de planification d’Al-Ahly, a révélé la vérité sur sa nationalité à la lumière du dicton selon lequel il n’est pas égyptien et de la région d’Aden, et mon père a immigré de cette région et est allé en France et a obtenu la citoyenneté, puis je je suis retourné travailler dans le canal de Suez, j’ai épousé ma mère égyptienne et nous sommes restés en Egypte, et j’ai un passeport français.

Il a ajouté : « Après la 56e guerre et la nationalisation du canal de Suez, la décision a été prise d’évacuer toute la communauté française, tout le monde a immigré sauf mon père. Il a demandé la nationalité égyptienne et nous nous sommes installés à Port-Saïd. lycée, et le rêve de ma vie était de devenir lieutenant pilote, mais après la guerre de 1967 et l’arrêt des affaires. Al-Riyadi, j’ai reçu une offre du Koweït, et j’ai dû choisir entre le football et l’aviation, et je suis devenu un pro dans Le club koweïtien Al-Tadamon a joué au centre-ville de Ras Al-Harba et est devenu le meilleur buteur de l’équipe et de la ligue.

Il a poursuivi: J’ai postulé pour étudier dans une université et j’aurais dû avoir une résidence à ce moment-là. Adel Haikal était à l’université, je suis allé le voir et il m’a dit que nous avions un match demain et je veux que tu participes et j’ai joué le match et j’ai reçu 4 offres entre les mi-temps, et j’ai joué pour l’équipe de la star libanaise de 70 à 72.

Et concernant les scènes où il a rejoint Al-Ahly, il a dit : J’ai reçu une offre française, mais Adel Haikal m’a parlé et m’a dit : « Avez-vous la volonté de jouer dans Al-Ahly ? Je lui ai dit évidemment que le jeu est la clé, donc Al-Ahly est un grand nom, et sa chemise est lourde et aucun joueur ne peut le supporter, et il y a des joueurs qui ont trouvé la chemise d’Al-Ahly large sur eux, alors n’ont-ils pas terminé et je suis d’accord avec moi avec un montant mensuel différent de l’équipe à dépenser pour ma famille et mon allocation de logement et pour résoudre la crise universitaire, je me suis senti inquiet quand je suis entré à Al-Ahly et que j’ai trouvé des familles et des personnages que je vois à la télévision et j’étais fasciné par eux.

Fernand Lefèvre

"Résolveur de problèmes typique. Sujet à des crises d'apathie. Mélomane primé. Nerd de l'alcool. Aficionado de zombies."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.