Microsoft News : L’activité cloud de Microsoft ciblée par le régulateur antitrust de l’UE

Bruxelles: Les régulateurs antitrust de l’UE interrogent les concurrents et les clients de Microsoft sur ses activités dans le cloud et ses accords de licence, selon un questionnaire vu par Reuters, dans une démarche qui pourrait conduire à des enquêtes formelles et à un examen renouvelé des éditeurs de logiciels américains.

La Commission européenne avait infligé à Microsoft une amende totale de 1,6 milliard d’euros (1,8 milliard de dollars) au cours de la décennie précédente pour avoir enfreint les règles antitrust de l’UE et pour ne pas s’être conformé à son ordre de mettre fin aux pratiques anticoncurrentielles.

La société s’est retrouvée sur le radar de l’application de la concurrence de l’UE après que le fournisseur de logiciels allemand NextCloud, le français OVHcloud et deux autres sociétés ont déposé des plaintes concernant les pratiques cloud de Microsoft.

« La Commission dispose d’informations selon lesquelles Microsoft pourrait utiliser sa position potentiellement dominante sur certains marchés de logiciels pour fermer la concurrence pour certains services de cloud computing », indique le questionnaire.

Les régulateurs demandent si les conditions des accords de licence de Microsoft avec les fournisseurs de services cloud permettent aux concurrents de se concurrencer efficacement.

Ils voulaient également savoir si les entreprises avaient besoin des systèmes d’exploitation et des applications de productivité de Microsoft pour compléter leurs propres offres d’infrastructure cloud afin de rivaliser efficacement.

Trouvez des histoires qui vous intéressent



Les entreprises ont également été interrogées sur les différences de frais de licence et de conditions commerciales entre les accords de licence avec les fournisseurs de services cloud et d’autres programmes dans lesquels elles regroupent et revendent indirectement les services cloud Microsoft avec les leurs.

Un autre objectif est les limitations techniques potentielles des services de stockage en nuage disponibles dans l’infrastructure cloud de l’entreprise.

« Nous évaluons constamment comment nous pouvons mieux soutenir nos partenaires et mettre les logiciels Microsoft à la disposition des clients dans tous les environnements, y compris d’autres fournisseurs de cloud », a déclaré Microsoft dans un communiqué envoyé par e-mail.

La responsable antitrust de l’UE, Margrethe Vestager, a déclaré plus tôt cette semaine qu’elle n’avait pas encore d’inquiétude concernant le cloud computing et a cité la concurrence de l’initiative européenne Gaia-X.

Restez au courant des nouvelles technologiques et des startups qui comptent. Abonnez-vous à notre newsletter quotidienne pour les dernières actualités technologiques incontournables, livrées directement dans votre boîte de réception.

Lancelot Bonnay

"Érudit primé au bacon. Organisateur. Fanatique dévoué des médias sociaux. Passionné de café hardcore."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.