Mbappe a réussi un triplé et a emmené le Paris Saint-Germain en huitièmes de finale de la Coupe de France.

Suivez-nous via

Le champion en titre, le Paris Saint-Germain, s’est facilement qualifié pour les huitièmes de finale de la Coupe de France après que le triplé de Kylian Mbappe l’ait mené en seconde période, après le premier match de Presnel Kimpembe, à une victoire 4-0 contre son rival de quatrième division, Van, lundi.

Avec de nombreux joueurs clés absents, l’entraîneur Mauricio Pochettino a fait venir un groupe de joueurs de deuxième niveau qui ont dominé le match, malgré un rythme très calme.

Clément Petrell a empêché les gardiens Van Ander Herrera et Georginio Wijnaldum de marquer avec de beaux tacles avant que le défenseur Kimpembe ne donne l’avantage au PSG avec une tête à bout portant à la 28e minute.

Une première mi-temps calme, Mbappe a doublé la mise à la 59e minute après avoir échappé aux défenseurs suite à une passe de Kimpembe pour battre le malheureux Petrell après avoir bloqué le ballon.

https://www.youtube.com/watch?v=7CjQKLH_bMc

Mais il n’y a pas eu de chance dans le deuxième but de Mbappe à la 71e minute, car il a décoché un tir d’une touche dans le coin supérieur, depuis le bord de la surface après un beau match de Xavi Simmons, 18 ans.

Mbappe a complété son tour du chapeau cinq minutes plus tard avec une simple touche à bout portant dans un filet vide après avoir échangé des balles avec le remplaçant Eric Ibembe.

Edouard Micho, un autre Pochettino de 18 ans a donné une chance à Pochettino, a frappé la barre avant que Petrell ne fasse un autre bel arrêt pour Ebembe dans le temps d’arrêt.

Van a ajouté une chance dangereuse de marquer le but honorifique dans le temps additionnel lorsque Gianluigi Donnarumma, le gardien du Paris Saint-Germain, a sauvé l’effort de Jordan Henry au second poteau.

Fernand Lefèvre

"Résolveur de problèmes typique. Sujet à des crises d'apathie. Mélomane primé. Nerd de l'alcool. Aficionado de zombies."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.