Macron et Le Pen ont un nouveau rival

L’homme politique français Xavier Bertrand fait campagne pour sa réélection à la présidence de la Région Hauts-de-France.

Jean Catuffe | Getty Images Actualités | Getty Images

Il y a un nouveau visage dans la politique française qui pourrait poser de sérieux défis au président Emmanuel Macron et à ses ambitions de réélection.

Xavier Bertrand, un homme politique du parti de centre-droit Les Républicains, a remporté les élections régionales de dimanche avec environ 52% de soutien dans la région nord des Hauts-de-France. Il a battu le candidat d’extrême droite, qui a obtenu environ 26% des voix, selon un sondage publié par la France. Ministre des affaires internes.

« Le Front national est supprimé, et nous l’avons fortement poussé », a déclaré Bertrand dans un discours de victoire dimanche en référence au parti d’extrême droite, rebaptisé Rassemblement national en 2018.

Lors du vote régional de dimanche, qui a été marqué par un taux d’abstention inhabituellement élevé, le parti de Bertrand a trouvé un solide soutien dans tout le pays. En revanche, le Rassemblement national Marine Le Pen et La République en marche, du Macron régnant, n’ont réussi à gagner sur aucun territoire.

Bertrand a également déclaré dimanche que les résultats lui donnaient le pouvoir de répondre aux besoins de tous les Français, faisant allusion à ses aspirations à devenir président lors des élections de l’année prochaine.

Les Républicains n’ont pas encore choisi qui mènera leur campagne présidentielle, mais après le vote de dimanche, Bertrand est bien placé pour remporter l’investiture.

« Il occupe actuellement la meilleure position parmi les candidats potentiels d’extrême droite au premier tour de l’élection présidentielle », a déclaré Eric Mengus, professeur à HEC Paris Business School, par courrier électronique.

« Cependant, les nominations (dans Les Républicains) sont toujours ouvertes et n’auront lieu qu’à l’automne », a ajouté Mengus.

Bertrand l’a vu niveau de popularité augmenté au cours des dernières semaines, interrogeant actuellement 16% parmi les principaux candidats à l’élection présidentielle de l’année prochaine. Le Pen est premier du sondage avec 26% de soutien, suivi de Macron avec 25%, selon le sondage.

« Cette élection est clairement une mauvaise nouvelle pour Le Pen et pour le président Macron et pourrait créer une dynamique positive pour les candidats d’extrême droite », a déclaré Mengus.

Bertrand a été ministre du Travail puis ministre de la Santé sous la présidence de Nicolas Sarkozy, entre 2007 et 2012. Il a commencé sa carrière dans les assurances et a utilisé ses racines provinciales pour montrer qu’il ne faisait pas partie de l’élite de la société.

S’exprimant dimanche, Bertrand a déclaré que sa priorité était d’aider la classe moyenne.

Bertrand a, s’il est élu par son parti, jusqu’en avril 2022 pour gagner suffisamment de soutien pour se présenter au second tour de l’élection présidentielle.

« La mauvaise performance de Le Pen a été douce-amère pour Macron. Cela le prive de son élan avant l’élection présidentielle de l’année prochaine et ravivera les critiques à son encontre dans son propre mouvement. Mais Macron sait aussi qu’il battra Le Pen plus facilement en avril prochain que n’importe quel candidat du centre-droit traditionnel ou ressuscité. [party]comme Xavier Bertrand », a déclaré dimanche soir Mujtaba Rahman, directeur général du cabinet de conseil Eurasia Group.

Les sondages actuels prédisent que Macron remportera le second tour contre Le Pen, comme il l’avait fait en 2017, lors de sa première élection.

Certains experts politiques pensent que le deuxième tour de l’année prochaine sera une autre confrontation entre Le Pen et Macron.

« Toujours pour la course à la présidentielle, ces deux candidats, Marine Le Pen et Emmanuel Macron je pense, sont effectivement les favoris », a déclaré Emmanuelle Auriol, professeur d’économie à l’Université de Toulouse, à « Squawk Box Europe » de CNBC.

Correction : Cette histoire a été mise à jour avec l’orthographe correcte pour le parti politique Les Républicains.

Fernand Lefèvre

"Résolveur de problèmes typique. Sujet à des crises d'apathie. Mélomane primé. Nerd de l'alcool. Aficionado de zombies."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.