L’UNRWA a inauguré une nouvelle école à Saida, au Liban [EN/AR] – Liban

attachement

L’Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés palestiniens dans le Proche-Orient (UNRWA) a inauguré aujourd’hui la nouvelle école d’enseignement mixte trilingue de l’UNRWA al-Sakhra à Mieh Mieh, Saida. L’inauguration s’est déroulée en présence de l’ambassadeur des États-Unis au Liban, SE Dorothy C. Shea; l’Ambassadeur de France au Liban, SE Anne Grillo ; Ambassadeur de Palestine au Liban, SE Ashraf Dabbour, Président du Comité de dialogue libano-palestinien (LPDC), Dr. Bassel El Hassan; Commissaire général adjoint de l’UNRWA, Mme. Leni Stenseth; et directeur des affaires de l’UNRWA, Liban, M. Claudio Cordon. L’inauguration s’est également déroulée en présence de responsables libanais, de représentants de la communauté des réfugiés palestiniens au Liban, d’enseignants, d’étudiants et de parents.

L’École d’éducation conjointe UNRWA al-Sakhra a été construite avec le cofinancement des gouvernements des États-Unis et de la France et avec le soutien de l’Organisation de libération de la Palestine (OLP). Cette nouvelle école construite à cet effet remplace deux bâtiments scolaires loués, garantissant aux élèves une éducation de qualité, équitable et inclusive. La nouvelle installation résout de sérieux problèmes de surpeuplement, de petites salles de classe et de mauvais éclairage et ventilation, et résout le manque d’installations précédentes dans les bâtiments scolaires loués en fournissant un laboratoire scientifique, une bibliothèque et une grande aire de jeux.

Dans la nouvelle école, l’UNRWA pilote un modèle d’enseignement trilingue arabe-anglais-français adapté au contexte multilingue libanais. Cette nouvelle école mixte offre un environnement scolaire sûr à près de 1 000 élèves réfugiés palestiniens. Il offre aux étudiants des installations ultramodernes, dont 28 salles de classe spacieuses, une bibliothèque, un théâtre, des laboratoires et deux terrains de jeux et espaces d’activités.

L’ambassadrice américaine Dorothy Shea a souligné : « Qu’il s’agisse de fournir une éducation et des soins de santé ou une aide d’urgence aux personnes touchées par le conflit, l’UNRWA est un sauveur pour les Palestiniens vulnérables ».

L’ambassadrice française Anne Grillo a réitéré « l’importance d’offrir une vie décente aux réfugiés palestiniens et de soutenir l’UNRWA, en collaboration avec ses partenaires, notamment dans le domaine de l’éducation. Grâce à son éducation et à l’accès à tous les enfants, le Liban peut construire son avenir.

L’ambassadeur palestinien Ashraf Dabbour a déclaré : « La construction de ce nouveau complexe scolaire est le résultat d’efforts visant à soulager les souffrances des réfugiés palestiniens. Cela a été rendu possible grâce à la coopération entre l’OLP et les gouvernements des États-Unis et de la France. Cela découle également de notre soutien à notre peuple et de notre responsabilité de veiller à ce que les générations futures de Palestiniens prospèrent et deviennent l’épine dorsale d’un État palestinien indépendant.

Responsable du LPDC, Dr. Bassel El Hassan, a déclaré : « Malgré toutes les difficultés et tous les défis, nous nous engageons avec nos partenaires à construire l’espoir, susciter l’optimisme et promouvoir la stabilité, dans le respect de l’État de droit et de la légitimité. Une éducation de qualité est la porte d’entrée du développement, et le développement sont des passerelles vers la force, la guérison et la confiance en soi… et ce sont des ponts vers la justice, les droits et un avenir meilleur. Les camps palestiniens, les communautés voisines et d’accueil méritent toute l’attention, les soins et le soutien que le Comité de dialogue palestinien veut fournir, dans le cadre de la politique du gouvernement libanais à l’égard de la question palestinienne et de la question des réfugiés. »

La sous-commissaire générale de l’UNRWA, Leni Stenseth, a déclaré : « Nous célébrons aujourd’hui une réalisation qui améliorera avant tout l’expérience d’apprentissage de nos étudiants. Cette école trilingue est un nouvel exemple de l’investissement continu de l’Agence dans l’expansion du développement humain et des opportunités pour les réfugiés palestiniens. Un bon environnement scolaire est un élément clé pour fournir une éducation de base de qualité, équitable et inclusive aux enfants réfugiés. J’exprime ma sincère gratitude et ma gratitude aux États-Unis, à la France et à l’OLP pour ce don généreux, qui réaffirme une fois de plus leur engagement et leur soutien à l’UNRWA et aux enfants réfugiés palestiniens au Liban. »

Les États-Unis et la France comptent parmi les principaux donateurs de l’UNRWA. En 2021, le gouvernement des États-Unis a versé 338,4 millions de dollars à l’UNRWA et le gouvernement français a versé 23,55 millions d’euros. Grâce au soutien durable de donateurs tels que les États-Unis et la France, l’UNRWA continue de fournir des services humanitaires vitaux aux réfugiés palestiniens.

Informations d’arrière-plan:

L’UNRWA est confronté à une demande croissante de services en raison du nombre croissant de réfugiés palestiniens enregistrés, de leur niveau de vulnérabilité et de leur pauvreté croissante. L’UNRWA est financé presque entièrement par des contributions volontaires et le soutien financier a dépassé les besoins croissants. En conséquence, le budget programme de l’UNRWA, qui soutient la prestation des services de base essentiels, manque cruellement de personnel. L’UNRWA encourage tous les États Membres à travailler collectivement pour déployer tous les efforts possibles afin de financer intégralement le budget programme de l’Office. Les programmes d’urgence et les grands projets de l’UNRWA, qui fonctionnent également avec un déficit important, sont financés par des portails de financement distincts.

L’UNRWA est une agence des Nations Unies créée par l’Assemblée générale en 1949 et mandatée pour fournir une assistance et une protection aux quelque 5,7 millions de réfugiés palestiniens enregistrés auprès de l’UNRWA dans ses cinq zones d’opération. Sa mission est d’aider les réfugiés palestiniens en Jordanie, au Liban, en Syrie, en Cisjordanie, y compris à Jérusalem-Est et dans la bande de Gaza à atteindre leur plein potentiel de développement humain, en attendant une solution juste et durable à leur sort. Les services de l’UNRWA comprennent l’éducation, les soins de santé, l’assistance et les services sociaux, l’infrastructure et la modernisation des camps, la protection et la microfinance.

POUR PLUS D’INFORMATION VEUILLEZ CONTACTER
:
Tamara Alrifai, porte-parole de l’UNRWA

Mobile : +962 (0)79 090 0140

Courriel : T.ALRIFAI@UNRWA.ORG

Rochelle Samuel

"Un fauteur de troubles incurable. Praticien de la télévision. Évangéliste de Twitter subtilement charmant. Entrepreneur de toujours."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.