L’Université Mansoura organise la journée internationale de la francophonie à l’occasion de la célébration de la culture française

Le Centre Universitaire de Développement de la Performance, en collaboration avec le Centre Culturel Français de Mansourah, a organisé l’événement « Pourquoi la France ? ». A l’occasion de la semaine de célébration de la langue et de la culture françaises, qui se déroule du 13 au 21 mars, ainsi que de la Journée internationale de la Francophonie, sous l’égide du Dr. Ashraf Abdel Basset, président de l’Université de Mansoura, et dirigé par le Dr. Ashraf Tarek Hafez, vice-président pour les études supérieures, la recherche et les relations culturelles, en présence du Dr. Mohamed El Hadidy, Doyen de la Faculté de médecine ancienne.

Dr. Dina El-Sherbiny, enseignante de littérature française à la Faculté des arts et présidente du conseil d’administration du Centre culturel français, parle de l’importance du français et des avantages d’étudier le français, comme voyager et étudier à l’étranger. , parce que le français est parlé par près de 300 millions de personnes dans le monde ; C’est la langue étrangère la plus étudiée après l’anglais.

L’écrivain journaliste Hazem Nasr, rédacteur en chef adjoint du journal Akhbar Al-Youm, évoque la création du Centre culturel français dans les années 1990 par le regretté Dr. Farha El-Shennawy, ancienne vice-présidente de l’Université de Mansoura et rapporteure du Conseil national des femmes, ancienne branche de Dakahlia et membre du Parlement indonésien, et comment ce bâtiment du centre culturel a beaucoup contribué à l’enrichissement culturel de la ville de Mansoura et a fourni de nombreuses opportunités de développer des compétences linguistiques en français, ce qui permet à de nombreux chercheurs de voyager et d’étudier en France.

Le Dr Mohamed Al-Alfi, directeur du Centre de développement de la performance de l’Université, a fait une présentation sur les services que le centre fournit dans ses différentes unités, ainsi que sur les partenariats qu’il a récemment eus avec diverses parties. être un nouvel ajout à celui-ci..

Dr. Ashraf Tarek Hafez, vice-président de l’université pour les études supérieures et la recherche, souligne l’importance d’étudier les langues en général et le français en particulier, et souligne que Clout Bey, un médecin français qui a vécu en Égypte sous le règne de Muhammad Ali, était le premier à établir une école de médecine, le premier moderne dans le monde arabe, ainsi qu’à enrichir la bibliothèque médicale arabe de nombreux livres médicaux. Il a également souligné l’importance de la langue et de la culture françaises dans l’amélioration des goûts des gens, ce qui devrait être le programme d’études de tous les enseignants de langue et de culture françaises..

L’événement s’est clôturé par une courte vidéo de présentation des activités du Centre Culturel Français, suivie d’une présentation des services du Centre et des différents cours pouvant être inscrits, par Aya Omar El-Shennawy, Directrice du Centre Culturel Français. Ibrahim, chargé de cours au Département des langues étrangères de la Faculté d’éducation, a partagé avec le public ses expériences de voyage en France.

La session suivante a également été riche en présentations de bourses de l’Autorité de financement de la science et de la technologie pour les études dans les universités françaises et délivrées par le Dr. Ahmed Fikri, directeur du bureau des subventions et de la coopération internationale à l’université de Mansoura.

La journée s’est clôturée par la projection du film « Good Night, Mr. Tom » et rempli de discussions de groupe animées par Yamina bin Fouda, et le programme d’aujourd’hui animé par le Dr. Samah Al-Saeed, directeur adjoint du Centre universitaire de développement de la performance.

Assisté et organisé par l’équipe de travail du Centre culturel français, à savoir Suzy Mounir, Malika Ashour, Basma Refaat, Walaa Mahmoud, Abdel Rahman Mokhtar, Dalia Mahmoud, Nada Lutfi et Dalia Wadih. Centre Culturel Français et Centre de Développement de la Performance Universitaire. Un accord de coopération conjoint sera conclu prochainement.

Lancelot Bonnay

"Érudit primé au bacon. Organisateur. Fanatique dévoué des médias sociaux. Passionné de café hardcore."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.