L’Iran rejette les déclarations franco-allemandes sur la saisie d’un pétrolier grec – Actualités Politiques

Dans une déclaration mercredi, le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, Saeed Khatibzadeh, a ridiculisé les déclarations des porte-parole des ministères français et allemand des Affaires étrangères au sujet de la saisie du navire grec en tant que copies conformes du même texte.

« Nous rejetons fermement ces déclarations unilatérales et injustifiées qui semblent être devenues une habitude constante pour ceux qui les publient », a déclaré le porte-parole iranien.

Ces commentaires sont intervenus après que la France et l’Allemagne ont décrit la saisie par l’Iran de deux pétroliers battant pavillon grec dans le golfe Persique comme une « violation grave du droit international » et ont appelé Téhéran à libérer immédiatement le navire et son équipage.

Khatibzadeh a conseillé à Paris et à Berlin de « soutenir les procédures judiciaires fondées sur des règles internationales dont le but est d’assurer la liberté de navigation et la sécurité maritime » plutôt que de « fuir devant » et « d’exprimer un soutien déraisonnable aux abus commis par les navires grecs ».

« Malheureusement, ces pays (la France et l’Allemagne) ont protesté contre l’action en justice intentée en Iran alors qu’ils sont restés silencieux sur la saisie illégale du navire battant pavillon iranien par des responsables grecs et le déchargement de sa cargaison dans le respect extraterritorial des lois nationales et d’autres pays ( États-Unis) règles », a déclaré le porte-parole. parler est regrettable.

Khatibzadeh a également rappelé à la France et à l’Allemagne qu’une ingérence inappropriée dans le processus judiciaire indépendant de l’Iran ne contribuerait en aucune façon à résoudre le problème.

« Comme nous l’avons dit aux responsables grecs, ils devraient résoudre le problème par des moyens légaux et judiciaires fournis par les autorités compétentes de notre pays (l’Iran) plutôt que (en utilisant) les mouvements politiques et les médias », a-t-il conclu.

Deux pétroliers grecs, le Prudent Warrior et le Delta Poseidon, ont été saisis près de la ville portuaire d’Asaluyeh, dans le sud de l’Iran, et près de l’île d’Hendorabi le 27 mai pour violations maritimes.

Selon l’Organisation maritime et portuaire iranienne, tout l’équipage du navire grec est en bonne santé et est protégé à bord conformément au droit international, et il bénéficie des services nécessaires.

Charlotte Baudin

"Faiseur de troubles. Communicateur. Incapable de taper avec des gants de boxe. Défenseur typique du café."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.