L’Espagne remplace les barbares français comme adversaires de juillet pour l’équipe canadienne masculine de rugby

TORONTO – L’Espagne a remplacé les French Barbarians comme adversaire du Canada lors d’un match de rugby masculin le 10 juillet à la Place TD à Ottawa.

« Nous avions un accord avec les French Barbarians pour qu’ils voyagent pour une tournée de deux matchs en juillet aux États-Unis et au Canada », a déclaré Jamie Levchuk, PDG par intérim de Rugby Canada et directeur général des revenus et de l’engagement des fans, dans une déclaration. « Nous nous excusons auprès des fans qui ont acheté des billets à l’avance et nous honorerons les remboursements complets. »

Le Canada devait initialement affronter l’équipe vedette française en juillet 2020 au Complexe sportif Claude-Robillard de Montréal. Mais la tournée nord-américaine a été annulée en raison de la pandémie.

Ce match serait la toute première équipe nationale de rugby à Montréal.

Les French Barbarians iront de l’avant avec un match le 1er juillet contre les États-Unis à Houston.

Les Canadiens classés au 21e rang affronteront le numéro 27 de la Belgique le 2 juillet au Wanderers Grounds à Halifax.

L’Espagne sort avec une victoire 33-28 sur le Portugal No. 20 et une défaite 49-15 contre la Géorgie No. 12 en mars.

En avril, les Espagnols ont perdu leur place à la Coupe du monde de rugby de l’année prochaine en France pour avoir aligné un joueur inéligible. L’Espagne était sur le point de disputer sa deuxième Coupe du monde, sa première depuis 1999.

Maintenant, comme le Canada, qui n’a pas réussi à se qualifier pour la première fois de l’histoire du tournoi, il sera spectateur.

Il s’agit de la deuxième campagne consécutive de qualification pour la Coupe du monde qui a vu l’Espagne plongée dans la controverse. En 2018, l’Espagne, la Roumanie et la Belgique ont été sanctionnées pour avoir aligné des joueurs inéligibles et la Russie est passée à la Coupe du monde 2019 au Japon.

Les Canadiens n’ont pas joué depuis novembre, lorsqu’ils ont battu la Belgique 24-0 à Bruxelles et perdu 20-17 contre le Portugal à Lisbonne. L’équipe de l’entraîneur Kingsley Jones a une fiche de 3-5-0 depuis la Coupe du monde 2019 au Japon.

Dans d’autres nouvelles jeudi, les Canadiens Julianne Zussman et Chris Assmus ont été inclus parmi les 18 officiels de match pour la Coupe du monde féminine néo-zélandaise à la fin de l’année.

Zussman, un ancien international canadien qui a participé à trois Coupes du monde, a fait ses débuts en stage comme arbitre en novembre 2021.

Zussman, qui a également travaillé aux Jeux olympiques de Tokyo et au HSBC World Rugby Sevens Series en 2019-20 et 2021-22, sera arbitre assistant en Nouvelle-Zélande.

Assmus est un officiel de match actuel de la Major League Rugby. Il a arbitré son premier match d’entraînement en 2013 entre l’Uruguay et l’Espagne, et est actuellement responsable du développement des arbitres à temps partiel chez BC Rugby.

Assmus a été nommé officiel de la télévision pour la Coupe du monde.

World Rugby a nommé une équipe d’arbitres entièrement féminine pour le tournoi avec 18 officiels – neuf arbitres, cinq arbitres assistants et quatre officiels de match télévisés – sélectionnés parmi 11 syndicats.

Après le report de 2021, la Coupe du monde féminine à 12 équipes débutera le 8 octobre à l’Eden Park d’Auckland.

Les troisièmes femmes canadiennes ont été tirées au sort dans le groupe B avec le no. 5 Italie, le septième classé aux États-Unis et le n. 12 au Japon.

Officiels de la Coupe du monde de rugby

Arbitres

Aimee Barrett-Theron (Afrique du Sud), Maggie Cogger-Orr (Nouvelle-Zélande), Sara Cox (Angleterre), Hollie Davidson (Écosse), Aurélie Groizeleau (France), Lauren Jenner (Nouvelle-Zélande), Clara Munarini (Italie), Amber McLachlan (Australie), Joy Neville (Irlande).

Arbitres assistants

Doriane Domenjo (France), Tyler Miller (Australie), Nikki O’Donnell (Angleterre), Kat Roche (États-Unis), Julianne Zussman (Canada).

Officiels de match à la télévision

Chris Assmus (Canada), Lee Jeffrey (Nouvelle-Zélande), Ian Tempest (Angleterre), Ben Whitehouse (Pays de Galles).

Ce rapport de La Presse canadienne a été publié pour la première fois le 26 mai 2022.

REJOINDRE LA CONVERSATION

Les conversations sont des opinions de nos lecteurs et sont sujettes à Code de conduite. Le Star n’approuve pas ces vues.

Fernand Lefèvre

"Résolveur de problèmes typique. Sujet à des crises d'apathie. Mélomane primé. Nerd de l'alcool. Aficionado de zombies."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.