Les scores de qualification ont choqué la victoire lorsque VanOpen revient à West Van

Le Grec Valentini Grammatikopoulou clôture la semaine de bouleversements avec la victoire du championnat, tandis que le Français Constant Lestienne revendique le titre masculin au Hollyburn Country Club

Le Français Constant Lestienne et le Grec Valentini Grammatikopoulou sont devenus champions lorsque le tournoi de tennis Odlum Brown VanOpen est revenu au Hollyburn Country Club de West Vancouver pour la première fois depuis 2019.

Grammatikopoulou a commencé le championnat dimanche 21 août avec style, complétant une série épique de bouleversements avec une victoire 6-2, 6-4 sur l’Italienne Lucia Bronzetti, deuxième tête de série, pour remporter le titre féminin. Ce faisant, Grammatikopoulou est devenue la première femme à remporter le titre simple VanOpen après s’être battue lors du tour de qualification pour entrer dans le tournoi. C’était aussi le premier titre WTA en carrière de la joueuse de 25 ans.

« C’est très spécial parce que je suis venu sans entraîneur et j’ai reçu beaucoup de soutien de mes amis ici. Je me suis tellement amusé à Vancouver qu’à la fin j’étais vraiment détendu en jouant au tennis « , a déclaré Grammatikopoulou après la victoire. » Cette année. [has been] vraiment dur, j’ai eu beaucoup d’anxiété et de dépression parce que quand tu n’as pas de résultats ça affecte vraiment ta vie et aussi sur le terrain. »

Chez les hommes, deux compatriotes se sont affrontés en finale, Lestienne dépassant son compatriote Arthur Rinderknech 6-0, 4-6, 6-3 pour remporter le titre. Lestienne, qui a décroché son troisième titre Challenger au cours des deux derniers mois, a également battu un Français en demi-finale du VanOpen pour se qualifier pour la finale de dimanche.

« Le match avec Arthur a été difficile, nous nous connaissons, nous sommes amis et ce n’est jamais facile de jouer l’un contre l’autre », a déclaré Lestienne. « Il faut oublier qu’on est amis et essayer de tout donner, alors aujourd’hui c’est allé à moi, c’était vraiment serré et peut-être que le prochain ira à Arthur, c’est un bon joueur. »

Vasek Pospisil, originaire de la Colombie-Britannique, a réalisé une bonne performance dans le tournoi, atteignant les demi-finales avant de s’incliner 4-6, 4-6 face à Rinderknech.

C’était la première année que le tournoi organisait les désignations de niveau ATP Challenger Tour 125 et WTA 125, offrant plus de points et de prix en espèces que tout autre événement de l’histoire de VanOpen.

@ twitter.com / Sports_Andy
aprest@nsnews.com

Fernand Lefèvre

"Résolveur de problèmes typique. Sujet à des crises d'apathie. Mélomane primé. Nerd de l'alcool. Aficionado de zombies."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.