Les régulateurs français enquêtent sur le radiodiffuseur russe RT France

Le chien de garde de la diffusion en France a ouvert une enquête sur la couverture de l’actualité par la chaîne de télévision publique russe RT France, après que les régulateurs ont été alertés des inquiétudes concernant certains de ses programmes.

Le régulateur, appelé Arcom, a confirmé l’enquête vendredi. Il n’a pas précisé les raisons de cette décision, mais a noté qu’il enquêtait régulièrement sur les inquiétudes concernant la diffusion de la chaîne en France. RT France, lancée en 2017, fait partie du réseau mondial RT TV.

Beaucoup en France considèrent RT comme un outil de propagande du gouvernement russe qui renforce la politique de droite ou populiste. Il a été critiqué à plusieurs reprises par le président central Emmanuel Macron.

Alors que l’enquête n’est qu’une enquête à ce stade et n’implique pas de restrictions sur la programmation de la chaîne, la directrice de RT France Xenia Fedorova a tweeté : « Bienvenue dans le nouveau monde de la censure » et l’a sarcastiquement qualifié de « grand moment » après les récentes difficultés de RT à Allemagne.

Le régulateur allemand des médias a jugé mardi que RT n’avait pas les autorisations nécessaires pour diffuser des programmes en langue allemande dans le pays. RT DE a commencé à émettre à la mi-décembre sous une licence serbe.

En représailles, la Russie a annoncé jeudi qu’elle fermait le bureau de Moscou du radiodiffuseur public allemand Deutsche Welle et retirait l’accréditation de son personnel. C’était la dernière initiative du gouvernement russe contre les journalistes étrangers ou indépendants.

Le ministère français des Affaires étrangères a déclaré vendredi dans un communiqué qu’il « regrettait » la décision de Moscou de fermer les activités de Deutsche Welle. « La liberté d’information est un droit fondamental qui doit être protégé partout », a-t-il déclaré.

(Cette histoire n’a pas été modifiée par l’équipe de Devdiscourse et est créée automatiquement à partir du flux syndiqué.)

Fernand Lefèvre

"Résolveur de problèmes typique. Sujet à des crises d'apathie. Mélomane primé. Nerd de l'alcool. Aficionado de zombies."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.