Les premiers commentaires du président ukrainien sur la déclaration de reconnaissance de l’indépendance de Donetsk et Lougansk (vidéo) | nouvelles politiques

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a accusé la Russie de détruire les pourparlers de paix et d’exclure toute concession territoriale, dans un discours au pays aux premières heures de la matinée de mardi.

Zelensky a déclaré que l’Ukraine était attachée à la paix et à la diplomatie après que la Russie a officiellement reconnu l’indépendance des deux territoires séparatistes lundi soir.

Il a ajouté qu’il attendait des mesures « claires et efficaces » des alliés pour agir contre la Russie, et a appelé à un sommet d’urgence des dirigeants de l’Ukraine, de la Russie, de l’Allemagne et de la France.

Zelensky a appelé l’Occident à un « soutien clair » pour son pays après que la Russie a reconnu l’indépendance de deux régions séparatistes de l’est de l’Ukraine et que Moscou a donné l’ordre à ses troupes de « maintenir la paix » en leur sein.

Dans un discours prononcé à la suite de consultations d’urgence avec des dirigeants internationaux, Zelensky a déclaré que l’Ukraine « n’avait peur » de personne, décrivant la décision du Kremlin comme une « violation de la souveraineté et de l’intégrité territoriale » de l’ancienne république soviétique.

Il a souligné que la reconnaissance unilatérale des séparatistes était une déviation de l’accord de Minsk et a ignoré la décision prise par le Groupe de Normandie.

Zelensky a convoqué le quatuor normand pour tenir une réunion d’urgence afin de discuter de la dernière décision de la Russie.

Le « Quatuor de Normandie » est préoccupé par la discussion des moyens de résoudre la crise dans l’est de l’Ukraine, et le sommet précédent s’est tenu il y a deux semaines dans la capitale française, Paris, au milieu des tensions croissantes dans la région.

Il convient de noter qu’un sommet quadripartite s’est tenu entre la Russie, l’Ukraine, l’Allemagne et la France en juin 2014, lors des célébrations du soixante-dixième anniversaire du débarquement allié en Normandie, en France, pendant la Seconde Guerre mondiale, alors qu’il était connu sous le nom de « Normandie Quatuor. »

Plus tôt lundi, le président russe Vladimir Poutine a signé deux décrets reconnaissant l’indépendance des régions séparatistes de Donetsk et Lougansk dans l’est de l’Ukraine.

Dans un discours prononcé lundi soir, il a également appelé le parlement russe à une « reconnaissance immédiate » de l’indépendance des deux républiques.

Dans son adresse à la foule après une réunion du Conseil de sécurité russe, il a déclaré que le gouvernement de Kiev « ne reconnaît que la décision militaire dans le Donbass (est de l’Ukraine) ».

« Je considère qu’il est nécessaire de prendre la décision attendue depuis longtemps de reconnaître dès que possible l’indépendance de la République populaire de Lougansk et de la République populaire de Donetsk », a-t-il ajouté.

Suite à son discours, Poutine a signé deux décrets reconnaissant les deux républiques séparatistes, en présence de représentants des deux entités.

En outre, des traités d' »amitié » et de « coopération » ont été signés entre la Russie et les deux entités séparatistes.

Les séparatistes pro-russes ont annoncé la création de deux entités sous les noms de « République populaire de Donetsk » et de « République populaire de Louhansk » dans l’est de l’Ukraine en 2014, dans une démarche non reconnue par Kiev.

Éloise Leandres

"Explorateur hardcore. Fanatique de la musique hipster. Érudit du café maléfique. Fervent défenseur de la télévision."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.