Les organisateurs du Tour de France présentent leurs condoléances après le tournage à Copenhague

Fabio Jakobsen a célébré « une journée fantastique » après avoir sprinté vers la victoire lors de la deuxième étape du Tour de France.

La deuxième des trois étapes au Danemark s’est avérée mouvementée, mais le favori d’avant-course, Jakobsen, a finalement remporté son premier triomphe individuel sur le Tour de France.

Préféré à Mark Cavendish et Julian Alaphilippe pour Quick-Step Alpha Vinyl Team, Jakobsen a récompensé la confiance de l’équipe avec un sprint parfaitement exécuté à Nyborg après une course de 202,5 ​​km depuis Roskilde.

Le parcours de samedi comprenait une traversée de 18 km du pont du Grand Belt, sur lequel des vents violents ont fait des ravages, avec un énorme crash qui a stoppé la progression du double champion en titre Tadej Pogacar et du champion du monde du contre-la-montre Filippo Ganna, entre autres.

Heureusement pour les aspirants au classement général, l’accident s’est produit dans les 3 000 derniers mètres, ce qui signifie qu’aucun pilote n’a perdu de temps et que l’attention a pu se porter sur les sprinteurs en tête.

Wout van Aert et l’espoir danois Mads Pedersen semblaient bien préparés à la sortie du peloton, mais la capacité de tête exceptionnelle de Michael Morkov s’est avérée cruciale pour Quick-Step, car Jakobsen a pu lancer une attaque dans les 150 derniers mètres et a finalement franchi la ligne en premier. par une question de pouces.

Pour le joueur de 25 ans, qui a subi de terribles blessures lors d’un accident au Tour de Pologne il y a moins de deux ans, cela a marqué une remarquable réussite.

« Pour moi, ce fut un long processus, étape par étape », a déclaré le Néerlandais. « Beaucoup de gens m’ont aidé en cours de route : c’est pour les rembourser pour qu’ils voient que ce n’était pas pour rien.

« Je suis heureux d’avoir encore du plaisir à faire du vélo, à courir et, heureusement, je peux gagner. Ce fut une journée fantastique.

« L’équipe m’a maintenu dans une bonne position quand nous sommes sortis du pont. J’aurais pu rester derrière Morkov, il m’a laissé au volant de Van Aert. J’étais à côté de [Peter] Sagan, on s’est un peu touché mais heureusement ça allait, puis c’était une dernière ligne droite où j’ai pu lancer.

« Cela semble facile, mais c’est sûr que les jambes me font mal. Mais c’est pour ça qu’on s’entraîne, c’est pour ça qu’on court. C’est une étape du Tour de France dont je rêve depuis 15 ans. C’est la plus grande course . En tant que sprinteur, vous voulez arriver ici et gagner ».

Van Aert prend le jaune

Bien que battu au poteau par Jakobsen, Van Aert (Team Jumbo-Visma) mène le classement général, prenant une seconde devant le leader de nuit Yves Lampaert, ce qui signifie qu’il portera du jaune sur la route Vejle à Sonderborg dimanche.

Van Aert est également en tête du classement par points après ses efforts au sprint, mettant fin à la série de 34 étapes consécutives du Tour de France de Quick-Step au cours desquelles l’un de leurs coureurs détenait le maillot vert.

RÉSULTAT DE LA PHASE

1. Fabio Jakobsen (Vinyle Alpha Quick-Step) 4:34:34
2. Wout van Aert (Team Jumbo-Visma) en même temps
3. Mads Pedersen (Trek-Segafredo) en même temps
4. Danny van Poppel (BORA-Hansgrohe) en même temps
5. Jasper Philipsen (Alpecin-Deceuninck) en même temps

CLASSEMENT CLASSEMENT

Classification générale

1. Wout van Aert (Team Jumbo-Visma) 4:49:50
2. Yves Lampaert (Vinyle Alpha Quick-Step) +0.01
3. Tadej Pogacar (équipe des Émirats arabes unis) +0,08

Classement par points

1. Wout van Aert (Team Jumbo-Visma) 60
2. Fabio Jakobsen (Vinyle Alpha Quick-Step) 59
3. Mads Pedersen (Trek-Segafredo) 30

Roi des montagnes

1. Magnus Cort Nielsen (EF Education – EasyPost) 3

Fernand Lefèvre

"Résolveur de problèmes typique. Sujet à des crises d'apathie. Mélomane primé. Nerd de l'alcool. Aficionado de zombies."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.