Les négociateurs sont optimistes quant aux progrès de l’accord sur le nucléaire iranien

Les principaux négociateurs des pourparlers renouvelés pour relancer l’accord sur le nucléaire iranien de 2015 ont indiqué dimanche qu’ils étaient optimistes quant à la possibilité de parvenir à un accord pour imposer des limites à l’enrichissement d’uranium de Téhéran. « Nous étions à 5 minutes ou 5 secondes de la ligne d’arrivée », a déclaré l’ambassadeur russe Mikhail Ulyanov aux journalistes devant le Palais Coburg, à Vienne, quatre jours après les pourparlers. Il a dit qu’il restait « 3 ou 4 problèmes » à résoudre.

« Ils sont sensibles, en particulier aux Iraniens et aux Américains », a déclaré Ulyanov. « Je ne peux pas garantir, mais l’impression est que nous allons dans la bonne direction. » Enrique Mora, le négociateur en chef de l’UE, s’est également dit « absolument » optimiste quant à l’avancement des négociations jusqu’à présent.

« Nous avançons et j’espère que nous clôturerons bientôt les négociations », a-t-il déclaré aux médias iraniens.

Les négociateurs de l’Iran, des États-Unis et de l’Union européenne ont repris jeudi les pourparlers indirects sur l’accord nucléaire en lambeaux de Téhéran après des mois de négociations au point mort.

Depuis l’effondrement de facto de l’accord, l’Iran utilise des centrifugeuses avancées et augmente rapidement son stock d’uranium enrichi.

L’Iran a conclu un accord nucléaire en 2015 avec les États-Unis, la France, l’Allemagne, la Grande-Bretagne, la Russie et la Chine. L’accord a vu l’Iran accepter de limiter son enrichissement d’uranium sous la supervision d’inspecteurs de l’ONU en échange de la levée des sanctions économiques.

Ensuite, le président américain Donald Trump a unilatéralement retiré les États-Unis de l’accord en 2018, affirmant qu’il négocierait un accord plus solide, mais cela ne s’est pas produit. L’Iran a commencé à violer les termes de l’accord un an plus tard.

(Cette histoire n’a pas été modifiée par l’équipe de Devdiscourse et est créée automatiquement à partir du flux syndiqué.)

Charlotte Baudin

"Faiseur de troubles. Communicateur. Incapable de taper avec des gants de boxe. Défenseur typique du café."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.