Les candidats de droite et de gauche trébuchent en rassemblant 500 documents de soutien à l’élection présidentielle française



Heidi Sabry :


Publié le : lundi 21 février 2022 – 09:52 | Dernière mise à jour : lundi 21 février 2022 – 09:52

Sept semaines avant le premier tour de l’élection présidentielle française, le 10 avril, 6 candidats avaient déjà obtenu leur candidature, tandis que d’autres se battaient dans la course aux 500 documents de soutien des deux candidats élus, condition absolue pour prétendre à la La course à l’Elysée, notamment la dirigeante d’extrême droite Marine Le Pen, et l’extrême gauche, Jean-Luc Mélenchon, alors que la période de collecte s’achève le 4 mars.

Et la chaîne de télévision française « France.info » rapporte qu’il y a 6 candidats qui ont dépassé le nombre spécifié de documents d’approbation signés par les élus pour se présenter à la présidence, dirigés par la candidate de droite, la républicaine (républicaine) Valérie Pecres ( document de 1945) et le président français Emmanuel Macron (1345). ), qui ne s’est pas officiellement déclaré, et la candidate du Parti socialiste Anne Hidalgo.

La station française a ajouté que parmi les candidats ayant rempli le nombre de pièces justificatives figurent la candidate de gauche Nathalie Arthoud (529), qui est liée au candidat communiste Fabien Roussel (529), et le candidat d’extrême droite Jean LaSalle (503), selon le dernier décompte publié par la station française du Conseil constitutionnel le 17 février cette fois.

Selon la station française, « Pour les autres candidats, la place n’est toujours pas garantie, car certains ont exprimé leur inquiétude que la plupart des candidats obtiennent les numéros attribués ».

Parmi les candidats encore à rencontrer, la station française montre que Yannick Gadot frôle le seuil des 500 signatures, n’en perdant que 10, et le candidat du mouvement « Modem » (droite) Nicolas Dupont-Aignan, et le candidat de l’extrême- gauche du mouvement « Rébellion française », Jean-Luc Mélenchon.

Et de poursuivre : « Aussi, la cheffe de file du parti d’extrême droite (Rassemblement national), Marine Le Pen, et les indépendants de droite Eric Zemmour, Philippe Bhutto, Christian Taubira et Helen Thuy, n’ont pas encore atteint le seuil des 500 signatures. Ils n’ont que 12 jours pour signer. Le terminer. »

Fernand Lefèvre

"Résolveur de problèmes typique. Sujet à des crises d'apathie. Mélomane primé. Nerd de l'alcool. Aficionado de zombies."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *