Les actionnaires salariés d’EDF prêts à poursuivre la France pour des plans de nationalisation

Affichage du logo de la société Electricité de France (EDF) sur la façade du siège d’EDF à Paris, France, le 7 juillet 2022. REUTERS/Johanna Geron

Inscrivez-vous maintenant pour un accès GRATUIT et illimité à Reuters.com

PARIS, 17 juillet (Reuters) – Une association d’actionnaires des salariés d’EDF a annoncé dimanche son intention de poursuivre l’Etat français pour la nationalisation du géant de l’électricité.

« Aujourd’hui, le pays doit s’expliquer auprès de la direction en tant qu’actionnaire ultra majoritaire de l’entreprise », a déclaré l’association « Energie en actions » dans un communiqué.

L’association estime que la décision du gouvernement va à l’encontre des intérêts de l’entreprise et des actionnaires minoritaires, ajoute le communiqué.

Le gouvernement français, qui détient déjà 84% d’EDF, a annoncé plus tôt ce mois-ci qu’il nationaliserait l’entreprise, ce qui lui donnerait plus de contrôle sur le remaniement du groupe endetté face à la crise énergétique européenne.

Le gouvernement annoncera le 19 juillet les détails de son projet de nationalisation complète d’EDF, qui gère les centrales nucléaires du pays.

Inscrivez-vous maintenant pour un accès GRATUIT et illimité à Reuters.com

Reportage de Layli Foroudi ; Edité par Daniel Wallis

Notre norme : Principes de confiance de Thomson Reuters.

Lancelot Bonnay

"Érudit primé au bacon. Organisateur. Fanatique dévoué des médias sociaux. Passionné de café hardcore."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.