L’EPTV EXPLIQUE : Comment la France, l’Espagne et la Norvège aident-elles les personnes confrontées à des factures d’énergie en hausse ?

Vous trouverez ci-dessous une transcription de la vidéo EPTV, avec des liens vers toutes les sources :

Que font les autres pays pour aider les gens dont les factures d’énergie augmentent ?

Étant donné que la crise des prix de l’énergie a été principalement causée par une flambée des prix mondiaux, les pays du monde ont également été touchés par la même chose que le Royaume-Uni.

Cependant, de nombreux pays ont introduit des politiques qui vont bien plus loin que celles introduites par le gouvernement britannique – des politiques qui protègent les gens ordinaires contre le poids d’une crise que nous n’avons pas créée et que nous ne pouvons pas nous permettre pour le moment.

France

En France, par exemple, le président Macron a récemment annoncé que l’augmentation des prix de l’électricité devrait être limitée à seulement 4 %et cela la hausse du prix du gaz sera limitée à 12,6 %.

En outre, le gouvernement français fournit également remise 100 € pour tous les citoyens gagnant moins de 2000 € par mois pour aider à l’augmentation.

Si le gouvernement Macron n’était pas intervenu, les Français seraient désormais confrontés à une facture énergétique en hausse d’environ 45 %.

Par rapport au Royaume-Uni – où la limite de prix de l’énergie a récemment été relevée de 54 % – les Français ordinaires ont clairement obtenu une bien meilleure offre.

Le secteur énergétique français est en grande partie géré par l’État, le gouvernement détenant une participation de 86 % dans la plus grande entreprise énergétique du pays, EDF, qui gère 56 centrales nucléaires à travers le pays et génère plus de 70 % de l’électricité du pays.

En raison de leur secteur de l’énergie largement contrôlé démocratiquement, le gouvernement français peut également intervenir librement pour s’assurer que les factures d’énergie restent faibles pour les citoyens ordinaires – et cela signifie que tous les bénéfices générés par le FED sont réinvestis dans l’amélioration du système, pas seulement empochés. par des actionnaires privés.

Ce point est parfaitement résumé par le député travailliste Grahame Morris lors de la question du Premier ministre début mars – sa question a confondu Boris Johnson, le Premier ministre admettant essentiellement que le public britannique a obtenu un accord aussi brutal précisément parce que notre secteur de l’énergie a été privatisé :

https://www.youtube.com/watch?v=GX1Fu8GFxOs

Rechercher ont découvert que les Français ont profitez des factures d’énergie les moins chères en Europe – tandis que les Britanniques continuent de souffrir parmi les plus chers, le Royaume-Uni se classant au quatrième rang derrière le Danemark, l’Allemagne et les Pays-Bas.

Autres pays européens

Ailleurs en Europe, le gouvernement espagnol a promis à ses citoyens que les factures d’électricité n’augmenteront pas au-delà des niveaux de 2018 – avec la coalition de gauche Pedro Sanchez a lancé plusieurs actions dont :

  • Plafonnement des prix de l’essence à 4,4 % au lieu des 28 % prévus
  • Baisse de la TVA sur l’énergie de 5,1% à 0,5%
  • Une taxe exceptionnelle de 2,6 milliards d’euros sur les bénéfices excédentaires de l’Energy Company

Alors que le gouvernement norvégien a promettent de couvrir le coût de 80 % de la facture énergétique de chaque citoyen au-dessus des niveaux d’avant la crise – un régime qui durera au moins jusqu’en mars 2023 et qui plafonne effectivement les coûts supplémentaires de 20 %.

Charlotte Baudin

"Faiseur de troubles. Communicateur. Incapable de taper avec des gants de boxe. Défenseur typique du café."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.