Le trafic ferroviaire français perturbé par la grève pour des salaires plus élevés

Espace réservé lors du chargement de l’action de l’article

PARIS – Une grève des cheminots réclamant des salaires plus élevés dans un contexte d’augmentation du coût de la vie a perturbé mercredi les services ferroviaires en France.

La SNCF a déclaré qu’environ un train à grande vitesse sur quatre était annulé, tandis que les services régionaux tels que les trains de banlieue en région parisienne connaissaient des perturbations.

Les lignes internationales, dont le train Eurostar vers Londres et le train Thalys vers Bruxelles, devraient circuler normalement mercredi, a indiqué la SNCF.

Les syndicats CGT, Unsa, SUD-Rail et CFDT ont appelé à une journée de grève. Une réunion entre le syndicat et la direction de la SNCF est prévue mercredi.

La CGT a déclaré dans un communiqué qu’elle souhaitait « une augmentation générale des salaires au moins égale à une hausse de l’inflation » après 10 ans de gel des salaires.

« Quand vous allez au supermarché, quand vous faites le plein, quand vous devez payer votre facture, c’est là qu’est la difficulté », a déclaré Fabien Villedieu, ingénieur ferroviaire et porte-parole du syndicat SUD-Rail, à l’Associated Press. « Et quand vos salaires sont gelés, vous vous en souciez tous les jours. »

« Le problème numéro un en France, ce ne sont pas les grèves à la SNCF, mais le gel des salaires et la perte de pouvoir d’achat », a-t-il ajouté.

Dans une gare parisienne, le retraité français Michel Bardet, 64 ans, a déclaré avoir compris les raisons de la grève. « Ça ne me dérange pas, au contraire, je pense que c’est normal », a-t-il déclaré, ajoutant que « c’est bien que les gens se battent pour ça (une augmentation) ».

Une autre voyageuse, Fatima Martins, 45 ans, est venue en touriste avec sa famille du Portugal. Ils ont réussi à voyager en train de Fontainebleau, au sud de Paris, à la capitale française mercredi matin, malgré les perturbations.

« A la gare, on nous a dit que la moitié des trains avaient été annulés donc on était un peu sceptique mais tout s’est bien passé », raconte-t-il.

La grève a eu lieu parce que de nombreux voyageurs prévoyaient de prendre le train pour partir en vacances d’été.

La SNCF conseille aux personnes d’annuler ou de reporter leurs déplacements et de travailler à domicile, si possible.

Le journaliste de l’AP Alexander Turnbull a contribué à l’histoire.

Lancelot Bonnay

"Érudit primé au bacon. Organisateur. Fanatique dévoué des médias sociaux. Passionné de café hardcore."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.