Le suspect du crash du Tour de France sera jugé en octobre

La femme est entrée dans la voie des cyclistes venant en sens inverse tenant une pancarte pour une caméra de télévision peu de temps après le début de la course de samedi. Le panneau a envoyé Tony Martin s’écraser sur un autre automobiliste, qui était étendu sur le trottoir sur un tronçon de route dégagé. La femme a immédiatement reculé dans la foule et a fui la scène chaotique de la course de 21 jours, l’un des événements sportifs les plus emblématiques de France, qui a déclenché une recherche immédiate pour elle.

La police de Landerneau, point final de l’étape, a immédiatement ouvert une enquête et les organisateurs du Tour ont promis d’intenter une action en justice contre lui.

« Nous poursuivons cette femme qui s’est très mal comportée », a déclaré Pierre-Yves Thouault, directeur adjoint du Tour. à l’Agence France Presse le samedi. « Nous faisons cela pour que la petite minorité de personnes qui font cela ne gâche pas le spectacle pour tout le monde. »

Le Tour a déclaré qu’il avait abandonné le procès contre le public jeudi. Deux jours plus tôt, les pilotes du Tour de France avaient arrêté la course pour protester contre les conditions routières après qu’un certain nombre d’accidents aient gâché la troisième étape.

La tournée serpente à travers des zones urbaines, rurales et montagneuses, avec un contrôle des foules parfois difficile et largement laissé aux individus qui réduisent le parcours pour observer de plus près le peloton.

« C’est une bonne chose d’avoir tous les fans au bord du chemin, mais cela apporte un stress supplémentaire, un danger supplémentaire », a déclaré samedi aux journalistes Rik Verbrugghe, directeur sportif d’Israel Start-Up Nation. « … Souvent, les fans le rendent assez dangereux parce qu’ils rendent la route plus étroite. Mais cela fait partie du jeu. C’est ce qui rend le vélo si amusant et beau. »

Martin a évité des blessures graves dans l’accident et a utilisé les médias sociaux pour exhorter les fans à être plus vigilants.

« A tous les gens du bord de la route qui pensent que le #tourdefrance est un cirque, aux gens qui risquent tout pour se selfie avec un peloton rapide à 50km/h, aux gens qui pensent que montrer son cul nu c’est bien, jusqu’à se saouler. les gens qui nous écartent dans la montée, à ceux qui pensent que c’est une bonne idée de s’accrocher au panneau sur la route au passage du peloton. Je veux demander avec insistance à ces personnes : respectez les coureurs et le #tourdefrance ! » il écrire sur Instagram. « Utilisez votre tête ou restez à la maison ! Nous ne voulons pas de vous ici. Vous avez risqué nos vies et nos rêves pour que nous travaillions très dur !

Fernand Lefèvre

"Résolveur de problèmes typique. Sujet à des crises d'apathie. Mélomane primé. Nerd de l'alcool. Aficionado de zombies."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.