Le Stade de France s’offre un nouveau terrain pour la finale de la Ligue des Champions

SAINT-DENIS, France, 25 mai – Désigné comme lieu de la finale de la Ligue des champions de ce week-end entre Liverpool et le Real Madrid après que Saint-Pétersbourg ait été privé du match, le Stade de France s’est préparé à la hâte pour l’événement avec un nouveau terrain en cours de pose.

Le gazon de la nouvelle surface a été cultivé en Espagne, près de Barcelone, avant d’être transporté au Stade de France, à Saint-Denis, juste au nord de Paris, et installé en 48 heures, le tout à temps pour la finale de la Ligue des champions le Samedi.

Le stade de 80 000 places n’a été désigné comme lieu que fin février, car l’UEFA a réagi à l’invasion russe de l’Ukraine en amenant la finale à Saint-Pétersbourg.

Pourtant, les préparatifs ont été compliqués par le fait que le stade avait déjà été réservé pour un concert du groupe français de nouvelle vague Indochine samedi dernier.

Ainsi, en début de semaine, quelque 500 balles d’herbe, pesant chacune entre 750 kilos et une tonne, ont été déchargées des camions avant d’être larguées par des tracteurs pour couvrir chacune une parcelle de 15 mètres de long sur 1,2 mètre de large.

Environ 500 balles de gazon ont été transportées d’Espagne vers le Stade de France, pesant chacune entre 750 kilos et une tonne © AFP / FRANCK FIFE

Environ 24 semi-remorques frigorifiques ont été nécessaires pour acheminer le gazon vers la France.

Le terrain précédent a été retiré le 8 mai, le lendemain du jour où le stade a accueilli la finale de la Coupe de France entre Nantes et Nice, avant une série de concerts sur place, culminant avec la performance d’Indochine ce week-end.

Le manque de temps entre ce concert et la finale signifiait devoir poser le nouveau terrain en seulement 48 heures au lieu de prendre les cinq jours habituels.

Le terrain a été posé en seulement 48 heures au lieu des cinq jours habituels, car le stade a été utilisé pour un concert le week-end dernier © AFP / FRANCK FIFE

« C’est un énorme défi logistique », estime Loïc Duroselle, directeur institutionnel du Stade de France.

La nouvelle surface est constituée d’un tapis synthétique sur lequel pousse de l’herbe naturelle.

Annonce. Faites défiler pour continuer la lecture.

Une fois tous les 8 800 mètres carrés installés, d’ici mercredi soir, il faudra arroser et chouchouter la surface et peindre les marquages ​​routiers.

« Cinq pour cent du gazon est synthétique et donc à 95 pour cent naturel », explique Andy Cole, un spécialiste britannique qui est le conseiller technique de Vinci i-turf Management, la société qui supervise l’installation de la nouvelle surface.

Le terrain doit être prêt à temps pour que Liverpool et Madrid s’entraînent vendredi.

Pourtant, la nouvelle surface ne sera pas là pour longtemps.

Karim Benzema apparaît sur grand écran au Stade de France alors que les travaux se poursuivent sur l’installation de la nouvelle surface de jeu © AFP / FRANCK FIFE

Il le restera puisque le stade accueillera en juin deux matches de France de l’UEFA Nations League, avant d’accueillir la finale du Top 14 de la saison française de rugby.

Il sera ensuite levé et emmené dans la ville du Mans dans l’ouest de la France où il sera placé dans le stade.

Cela permettra au Stade de France d’être utilisé pour plus de concerts tout au long de l’été avant de préparer les nouvelles saisons de football et de rugby.

Au total, l’opération coûtera entre 300 000 € et 500 000 € (319 000 à 532 000 $), ont précisé les responsables du stade.

Fernand Lefèvre

"Résolveur de problèmes typique. Sujet à des crises d'apathie. Mélomane primé. Nerd de l'alcool. Aficionado de zombies."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.