Le principal suspect de l’attentat de Paris présente ses excuses aux victimes

Salah Abdeslam, considéré comme le seul membre survivant du groupe militant islamiste qui a tué 130 personnes en une nuit d’attentats à la bombe et à l’arme à feu à Paris en 2015, a présenté ses excuses aux victimes lors de son procès vendredi, ont rapporté les médias français. Les enquêteurs pensent qu’Abdeslam faisait partie de l’équipe qui a attaqué six restaurants et bars, la salle de concert du Bataclan et le stade national de football.

Parmi les 20 accusés, il est le seul directement accusé de meurtre, tentative de meurtre et prise d’otage. Il a nié les allégations et est jugé devant un panel de juges. « Je voudrais présenter mes condoléances et mes excuses à toutes les victimes », a déclaré Abdeslam, 32 ans, au tribunal lors de son dernier témoignage, selon le site de la radio France Inter.

Il a indiqué qu’Abdeslam pleurait en parlant aux survivants de l’attaque dans la salle d’audience. « Je vous demande de me haïr avec modération… Je vous demande de me pardonner. Cela ne vous guérira pas, mais je sais que des mots gentils peuvent aider, et si cela aide ne serait-ce qu’une seule victime, ce sera une victoire. » . pour moi », a-t-il déclaré sur France Inter.

Citoyen français d’origine marocaine, Abdeslam a déclaré au tribunal en février qu’il avait renoncé à faire exploser son gilet pare-balles lors de l’attaque. Les médias français ont rapporté que lors des audiences de cette semaine, il avait déclaré qu’il avait décidé de ne pas le faire « par humanité ».

Il a également déclaré lors d’un précédent procès qu’il n’était pas au courant de l’attaque prévue depuis le début et qu’il n’était pas responsable de 130 morts dans la nuit du 13 novembre 2015. Les procureurs allèguent qu’Abdeslam, un militant autoproclamé de l’État islamique, a voyagé à travers l’Europe dans une voiture qu’il a louée pour rassembler des agresseurs potentiels qui étaient revenus de Syrie.

(Cette histoire n’a pas été modifiée par l’équipe de Devdiscourse et est créée automatiquement à partir du flux syndiqué.)

Lancelot Bonnay

"Érudit primé au bacon. Organisateur. Fanatique dévoué des médias sociaux. Passionné de café hardcore."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.