Le nageur Isaac Cooper rompt le silence après avoir été renvoyé chez lui du camp des Jeux du Commonwealth | Natation

Le nageur australien Isaac Cooper est « assez bas » après avoir été expulsé des Jeux du Commonwealth, mais dit qu’il n’utilise pas de substances interdites. Le champion australien de dos a été renvoyé du camp de natation d’avant-match en France cette semaine pour des raisons qui, selon Swimming Australia, étaient liées à « plusieurs problèmes de santé, y compris la consommation de drogues ».

« Mon abus de drogue n’est pas une substance interdite », a déclaré Cooper dans un post Instagram.

« En fin de compte, c’est mon bien-être et ma santé mentale qui m’ont ramené à la maison.

« C’était difficile d’accepter en moi-même que je devais m’occuper de ma santé mentale, mais je crois que c’est un problème omniprésent dans toutes les communautés, y compris les athlètes professionnels. Je remercie Swimming Australia d’avoir aidé à identifier le problème et d’avoir offert son soutien et ses ressources pour m’aider.

Cooper a été renvoyé du camp de l’équipe de natation australienne à Chartres avant d’arriver à Birmingham ce week-end pour les Jeux du Commonwealth à partir du 28 juillet. Le joueur de 18 ans est le favori pour remporter l’or aux 50 m et 100 m dos – il est le nageur le mieux classé du Commonwealth dans les deux épreuves.

« J’ai dû passer par beaucoup de réflexion et d’auto-examen », a-t-il écrit. « La décision de me renvoyer chez moi était basée sur mon comportement et ma santé mentale et a été prise dans le meilleur intérêt de moi-même et de l’équipe participant aux Jeux du Commonwealth. »

La drogue spécifique que Cooper aurait utilisée n’a pas été révélée, mais le nageur a déclaré qu’il y avait « deux versions de l’histoire ».

« Plus que tout, j’aimerais pouvoir être là, courir avec mon équipe et les encourager », a-t-il écrit. « L’équipe compte beaucoup pour moi et je suis amie depuis toujours mais la décision n’a pas été prise dans l’intérêt des prochaines semaines, mais plutôt pour l’avenir de ma carrière de nageuse.

« Au cours des prochaines semaines, je vais réfléchir et me réorganiser pour l’avenir. Je profiterai de ce temps de réflexion pour examiner également les questions d’actualité. Il y a toujours deux versions d’une histoire et je continuerai à travailler de manière positive et confidentielle avec Swimming Australia. »

Rochelle Samuel

"Un fauteur de troubles incurable. Praticien de la télévision. Évangéliste de Twitter subtilement charmant. Entrepreneur de toujours."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.