Le lauréat tunisien de la « Meilleure baguette de Paris » n’a pas reçu le prix après des allégations portées contre lui par des sites d’extrême droite

Publié dans:

Le Tunisien Makram Akrout, lauréat du concours « Meilleure baguette de Paris », n’a pas assisté à la cérémonie de remise des prix samedi, après des accusations portées contre lui depuis un site Internet, affilié à l’extrême droite, qu’il a partagées sur des publications Facebook qui « pourraient contiennent des anti-opinions et la haine de la république envers la France et ses citoyens. » Selon son avocat. L’Elysée n’a pas commenté cela, sachant que le vainqueur devrait lui offrir une baguette pendant un an.

Gagnant du concours perdu « Les meilleures baguettes de Paris »dont le titre lui donne le droit de présenter ce type de pain à l’Elysée samedi pour sa remise de prix, après des photos diffusées sur son compte Facebook montrant des « opinions haineuses » contre la France, qu’il a publiées sur sa page.

Le premier adjoint au maire de Paris, Emmanuel Grégoire, a déclaré lors de la cérémonie de remise des prix à l’occasion de la Fête du pain place Notre-Dame que le boulanger lauréat, Makram Akrout, « a compris que sa présence n’était peut-être pas idéale ».

Al-Akrout, qui a remporté le concours il y a environ une semaine, faisait partie des 173 concurrents, envoyant quelqu’un pour le représenter. Depuis qu’il a obtenu le titre, sa boulangerie « Les Boulangerie du Roy » dans le 12e arrondissement de Paris a vu affluer de nouveaux clients.

Allégations de sites Web de droite

Mais le boulanger de 42 ans, qui a travaillé en France pendant 19 ans après avoir quitté la Tunisie, a également été la cible d’accusations de sites d’extrême droite pour avoir publié sur les réseaux sociaux une position rédigée en arabe qui critique la France, sinon l’antagonise.

Son avocate, Silvia Lavargias, a déclaré à l’AFP que son client, « comme de nombreux internautes, a pu republier par le passé du matériel circulant sur les réseaux sociaux sans se rendre compte de tout son contenu ».

Et d’ajouter : « Le fait que le contenu qu’il republie sur son compte Facebook puisse contenir des propos anti-républicains et de haine de la France et de ses citoyens (…) a immédiatement suscité son incompréhension et son étonnement, au point qu’il pensait que son compte avait été piraté. » Il a souligné qu’Akroot « a immédiatement pris l’initiative de résilier son compte » sur le réseau social.

L’avocat a noté que son client avait été « profondément affecté » depuis lors « en étant la cible d’un torrent de commentaires haineux », notant qu’Akrout, qui a acquis la nationalité française en 2019 par décret, a affirmé « son adhésion à la France et son affiliation à tous les principes fondamentaux de liberté, d’égalité et d’égalité. » et de fraternité. »

C’est une tradition pour les lauréats de ce concours d’approvisionner l’Elysée en baguettes pendant un an. Emmanuel Grégoire précise que la question de l’approvisionnement de l’Elysée en pain est un sujet sensible « s’il advient » que la personne qui va entreprendre cette tâche crée un poste indésirable.

Quant à l’Elysée, il ne s’est prononcé que samedi après-midi sur le sujet.

La maire de Paris, Anne Hidalgo, devait distribuer le prix, mais « des soucis personnels » l’en ont empêché, selon sa première adjointe.

FRANCE 24/AFP

Fernand Lefèvre

"Résolveur de problèmes typique. Sujet à des crises d'apathie. Mélomane primé. Nerd de l'alcool. Aficionado de zombies."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.