Le gouvernement français intentera une action en justice contre Orpea Care Group | Nouvelles du monde

PARIS (Reuters) – Le gouvernement français envisage de porter plainte contre le groupe de soins à domicile Orpea pour maltraitance de personnes âgées, a déclaré samedi la ministre du gouvernement Brigitte Bourguignon dans un communiqué.

Après un mois et demi d’enquêtes sur la gestion collective et les pratiques financières, le gouvernement a constaté « d’importants dysfonctionnements dans la gestion collective, au détriment de la prise en charge de ses résidents », selon le ministère de la Santé.

Le gouvernement a déclaré qu’il enverrait ses conclusions aux procureurs de l’État et chercherait à récupérer les fonds publics fournis à l’entreprise après avoir révélé d’éventuelles irrégularités dans leur utilisation.

Le gouvernement cherche à récupérer jusqu’à plusieurs dizaines de millions d’euros, correspondant à la période de 2017 à 2020, a déclaré Bourguignon dans une interview publiée dans l’hebdomadaire français Journal du Dimanche tôt dimanche.

Orpea a ensuite répondu samedi que si le rapport gouvernemental « décrit certains dysfonctionnements », il « permet également de conclure qu’il n’existe pas de ‘système’ organisé qui conduirait à des abus généralisés ».

Caricatures politiques sur les dirigeants mondiaux

« Nous avons pris la pleine mesure des émotions légitimes suscitées par ce dysfonctionnement, dont beaucoup découlent du manque de soins et de soutien professionnels qui nous affecte autant que l’ensemble du secteur des maisons de retraite », a déclaré Philippe Charrier, président-directeur général de Orpéa. officier.

Un livre du journaliste indépendant Victor Castanet en janvier a rendu publiques des affirmations sur la grave défaillance des soins d’hygiène à la maison de repos Orpea en banlieue parisienne aisée. Le groupe français a nié à plusieurs reprises les failles systémiques et a déclaré samedi dans sa déclaration qu’il avait nié « certaines allégations très graves » dans le livre.

Le gouvernement examine 7 500 maisons de repos dans le pays au cours des deux prochaines années et prévoit de renforcer les règles juridiques et comptables pour mieux réglementer les groupes qui gèrent les soins aux personnes âgées, en vue d’une plus grande transparence sur l’utilisation des fonds publics, a-t-il déclaré.

(Reportage de Mimosa Spencer; Montage par Alexander Smith, Barbara Lewis, Christina Fincher, William Maclean et Nick Zieminski)

Droits d’auteur 2022 Thomson Reuters.

Rochelle Samuel

"Un fauteur de troubles incurable. Praticien de la télévision. Évangéliste de Twitter subtilement charmant. Entrepreneur de toujours."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.