Le Français Demare s’envole pour la deuxième victoire d’étape consécutive au Giro | Plus d’actualités sportives

SCALEA (Italie) : Le Français Arnaud Demare a remporté sa deuxième victoire en deux jours avec un sprint passionnant pour la sixième étape du Giro d’Italia jeudi.
Demare, au volant de la Groupama-FDJ, a dépassé l’Australien Caleb Ewan dans la photo-finish après la course de 192 km de Palmi à Scalea, dans la région sud de la Calabre.
Demare, 30 ans, a remporté sa septième victoire d’étape, devenant le coureur français le plus titré de la course autour de l’Italie devant les légendes Jacques Anquetil et Bernard Hinault, qui en ont six chacun.
« C’était très serré. J’avais l’impression d’avoir gagné mais il faisait chaud, alors j’ai attendu la photo-finish », a déclaré Demare.
Le Britannique Mark Cavendish, vainqueur dimanche dernier en Hongrie, a terminé troisième.
« Parfois, une victoire se décide en très peu de temps », a poursuivi Demare. « Aujourd’hui, c’est en ma faveur.
« L’équipe a fait un travail incroyable. Je n’avais que 100 mètres pour réviser Cavendish.
« J’ai jeté le vélo sur la ligne d’arrivée et ça a fait la différence. Beaucoup me sous-estiment mais aujourd’hui c’est ma 86e victoire, ma septième dans le Giro d’Italia. Ça compte. C’est merveilleux. »
L’Espagnol Juan Pedro Lopez détient le maillot rose de leader que le coureur du Trek s’est emparé mardi sur l’Etna.
« Tout était sous le contrôle des équipes de sprinteurs », a déclaré l’Espagnol.
« Demain sera très différent, mais nous sommes prêts avec l’équipe pour défendre la Maglia Rosa ».
La septième étape de vendredi est une course exténuante de 196 km entre Diamante et Potenza, dont quatre ascensions entre la côte calabraise dans l’arrière-pays de la Basilicate avec une arrivée au sommet.

Fernand Lefèvre

"Résolveur de problèmes typique. Sujet à des crises d'apathie. Mélomane primé. Nerd de l'alcool. Aficionado de zombies."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.